FRANCE/Défense

La Cour des comptes épingle la gestion de l'armée française

Dernière option pour réduire les coûts de la défense : une nouvelle réduction du format de l'armée française qui compte plus de 296 000 hommes.
Dernière option pour réduire les coûts de la défense : une nouvelle réduction du format de l'armée française qui compte plus de 296 000 hommes. REUTERS/Benoit Tessier

La Cour des comptes a rendu son rapport à mi-parcours sur la loi de programmation militaire (LPM) 2009-2014 qui fixe les missions et les moyens pour y parvenir. Résultats : si la trajectoire financière a été a peu près respectée, il y a encore des nombreux postes de dépenses où le ministère de la Défense pourrait facilement faire des économies. Selon la Cour des comptes, une meilleure maitrise de coûts permettrait de sauver 1 milliard d'euro.

Publicité

Fin 2011 c'est un écart de 1,9 million d'euros qui était constaté. Soit une dérive de 2% par rapport a ce qui était prévu pour les trois premières années. Mais attention, si elle n'est pas corrigée, la dérive des coûts, pourrait atteindre quatre milliards fin 2013, estime la Cour des comptes.

En cause, la masse salariale du ministère de la Défense. Alors que 23 000 postes ont été supprimés entre 2009 et 2011, celle-ci a progressé de 1 milliard d'euro ! Explication : trop de cadres supérieurs. Un exemple cité par la Cour, l'armée de terre compte 176 généraux pour seulement quinze brigades à commander ! Trop d'argent dépensé aussi dans l'immobilier et la mise aux normes des sites, là aussi autour du milliard d'euros en 2011.

Côté équipement, la Cour des comptes note des retards importants dans la livraison des avions ravitailleurs et des avions de transport, un entraînement insuffisant des soldats, et des problèmes de disponibilité des équipements.

Elle préconise une renégociation des contrats passés avec les industriels nationaux ou européens, des achats de matériels déjà existant pour éviter des coûts de développement trop importants, une plus grande mutualisation à l'échelle européenne. Dernière option : une nouvelle réduction du format de l'armée française qui compte plus de 296 000 hommes à ce jour.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail