France / UMP

UMP: Jean-François Copé et François Fillon ne s’enflamment pas après leur accord

Jean-François Copé et François Fillon, à l’Assemblée nationale, à Paris, le 4 décembre 2012.
Jean-François Copé et François Fillon, à l’Assemblée nationale, à Paris, le 4 décembre 2012. © REUTERS/Charles Platiau

Jean-François Copé et François Fillon ont donc mis un point final à leur accord : un nouveau vote des militants aura lieu en septembre 2013. Ce mardi 18 décembre 2012, les députés du parti étaient partagés entre satisfaction et prudence après un mois de déchirements internes. De leur côté, Jean-François Copé et François Fillon ont promis qu'ils avaient retenu la leçon, en se gardant de tout triomphalisme.

Publicité

François Fillon s'est exprimé un peu après Jean-François Copé dans la soirée de ce mardi 18 décembre, sur le plateau de France 2. Il s'est exprimé sur l'éventualité d'une candidature lors scrutin pour désigner le nouveau chef de l'UMP, l'an prochain.

Je n'ai pas pris de décision. Je ne mène pas ce combat pour moi. [...] Je ne veux pas que mes idées ne soient pas défendues.

François Fillon, à propos d'une possible candidature lors de l'élection de septembre 2013

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail