France / Economie

Les constructeurs automobiles sacrifient des usines au nom de la rigueur

2 mn

L'actualité économique française et européenne est marquée par la chute du marché automobile. Pour faire face à la crise, les constructeurs les plus exposés réduisent leur production en condamnant des usines. En France le groupe PSA a annoncé la fermeture d'Aulnay pour 2014. Au total, ce sont 8 000 emplois qui seront détruits à l'échelle du groupe. Si les usines ferment, justifient-ils, c'est en raison de la baisse drastique de la demande. Une vision qui a été confortée par les politiques de rigueur menée en Europe, selon Bernard Jullien, chercheur spécialisé dans l'industrie automobile.