Accéder au contenu principal
France / Emploi

Trois Français sur quatre ne croient pas au recul du chômage promis par François Hollande

Une large majorité de Français ne croit pas à l'inversion de la courbe du chômage pour 2013. (Photo : Paris, le 1er décembre 2012.)
Une large majorité de Français ne croit pas à l'inversion de la courbe du chômage pour 2013. (Photo : Paris, le 1er décembre 2012.) AFP PHOTO / Fred Dufour
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les trois quarts des Français ne croient pas que la courbe du chômage commencera à s'inverser à la fin de l'année, comme le président François Hollande l'a annoncé lors de son allocution du 31 décembre. Et pourtant, selon un sondage IFOP publié par le Journal du Dimanche, cela constituerait la meilleure nouvelle de l'année.

Publicité

La situation de l'emploi n'incite guère les Français à l'optimisme. Un sur quatre seulement pense, comme François Hollande, que grâce aux mesures gouvernementales et à l'amélioration de la conjoncture le chômage va commencer à reculer à la fin de l'année. Et même moins de la moitié des sympathisants socialistes croit en l'inversion de la courbe du chômage fin 2013.

Quant aux sympathisants UMP ou Front national, moins de deux sur dix pensent que le gouvernement parviendra à son but. Pourtant, six Français sur dix estiment que ce serait la meilleure nouvelle de l'année. C'est leur premier souhait, loin devant la fin de la crise de l'euro qui n'a la préférence que d'un Français sur trois.

A propos de l'objectif de ramener le déficit public à 3% du PIB, mis au rang de priorité par le gouvernement, il n'intéresse guère les citoyens. Seulement 12% des personnes interrogées estiment que ce serait la meilleure chose à attendre de cette année 2013 qui commence. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.