France / Société

Contre le Mariage pour tous, la Manif pour tous descend dans les rues de Paris

Des manifestations contre le mariage pour tous ont déjà été organisées. Ici, à Paris, le 17 novembre 2012.
Des manifestations contre le mariage pour tous ont déjà été organisées. Ici, à Paris, le 17 novembre 2012. REUTERS/Christian Hartmann
Texte par : RFI Suivre
7 mn

Un collectif de 30 associations, mais aussi les militants de partis politiques - l'UMP, le Front national ou le Parti chrétien démocrate -, défilent ce dimanche 13 janvier à Paris contre le projet de loi du gouvernement sur le mariage et l’adoption pour les couples homosexuels. Ils promettent une mobilisation citoyenne massive et historique. Le thème du Mariage pour tous reste un sujet sensible en France. Les organisateurs se sont donc organisés pour éviter les débordements.

Publicité

Dix mille personnes, bénévoles pour la plupart, sont chargées de la sécurité. Les principales craintes sont attendues aux abords du défilé, à cause de la participation de l'institut Civitas. Ses militants traditionalistes comptent prôner l'éradication de l'homosexualité. Sur les banderoles des autres associations, la prudence sera de mise. Tous les slogans ont été vus et homologués non agressifs. Par exemple : « Papa Maman y'a pas mieux pour un enfant ! »

Halte donc aux débordements. Aucun responsable des principales religions en France n'a appelé au rassemblement, mais ce défilé aura tout de même la couleur de la tradition, dans un pays qui ne l'est pas forcément. En effet, 61% des Français seraient en faveur du mariage. Mais pas de l'adoption ni de la Procréation médicalement assistée (PMA) pour les couples de femmes homosexuelles.

Mais le comble de l'histoire est que, justement, sur la procréation médicalement assistée, les pro et les anti-mariage se rejoignent. « Parce que ça va être abordée dans un cadre plus large sur la filiation. Il va donc y avoir énormément de débats, notamment sur l’accès à la connaissance des origines. Moi, j’ai peur qu’une fois de plus, la PMA soit vaguement traitée et que finalement elle ne passe pas parce que les oppositions sont trop nombreuses sur l’ensemble des autres domaines », craint Alix, militante pour le mariage.

La droite partagée quant à sa présence

Daniel Moschynski est le responsable des Jeunes adjoints UMP des Yvelines

Côté politique, l’UMP et le Front national se retrouveront dans le même défilé. Mais ils feront tout pour s’éviter. Le FN partira de la Porte Maillot, à l’ouest de Paris, l’UMP de la Place d’Italie, à l’opposé. Marine Le Pen ne battra pas le pavé pour s’opposer au projet du gouvernement. Le patron de l’UMP, Jean-François Copé, si. Question de convictions, mais également de tactique politique pour celui qui entend être le premier des militants et incarner un style musclé, face à François Fillon qui, lui, ne défilera pas.

L’appel à la mobilisation est loin d’avoir fait l’unanimité chez les ténors du parti, dont certains redoutent d’être associés à une droite ringarde, voire même aux catholiques intégristes. Bruno Le Maire, Luc Chatel, Nathalie Kosciusco-Morizet ou bien encore François Baroin ne descendront donc pas dans la rue. Ils préfèrent, disent-ils, faire entendre leur voix au Parlement. Une position que ne partagent pas les fillonnistes Laurent Wauquiez et Valérie Pécresse, ainsi que Xavier Bertrand et Brice Hortefeux qui, eux, seront bien présents dans le défilé.

Mais qu’ils manifestent ou pas, les élus UMP refusent le mariage gay et l’adoption, au profit d’une alliance civile. A la clé, demandent-ils, l’ouverture d’un grand débat national, voire même la tenue d’un référendum sur le sujet.

Le débat sur le projet de loi du Mariage pour tous agite depuis plusieurs mois l’ensemble de la blogosphère. Publication d’articles, d’argumentaires, de pétitions, les « pour » et les « contre » s’affrontent à coup de tweets sur la Toile. Une stratégie d’occupation de l’espace numérique qui a profité avant tout aux opposants au projet de loi, selon la société Linkfluence, qui a analysé les conversations des internautes.

Le site du collectif la Manif pour tous, qui regroupe une trentaine d'associations comme Familles de France ou Alliance Vita, propose une identité visuelle unique : un logo qui figure sur le site, la page Facebook, le compte Twitter et même sur les tee-shirts vendus dans sa boutique en ligne. Il sera aussi sur les banderoles dimanche. Une équipe de treize personnes coordonne l’activité web du collectif, et une cinquantaine tweetera en direct de la manifestation. Sur les réseaux sociaux, la Manif pour tous sonne le rassemblement. Elle propose du covoiturage, des points d’hébergement sur Paris, les horaires des bus et de TGV, le plan du trajet du cortège.

Le groupe socialiste a riposté en publiant sur son blog une vidéo dénonçant les arguments des anti-Mariage pour tous, qu'il juge caricaturaux.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail