Accéder au contenu principal
Culture

Jérôme Savary, décès d’un prince du spectacle

Jérôme Savary, le metteur en scène, comédien, directeur de théâtre et d'opéra est décédé ce 4 mars à l’âge de 70 ans. La photo a été prise lors de son spectacle musical « La Vie d’artiste racontée à ma fille », le 10 mars 2005 à l’Opéra-Comique de Paris.
Jérôme Savary, le metteur en scène, comédien, directeur de théâtre et d'opéra est décédé ce 4 mars à l’âge de 70 ans. La photo a été prise lors de son spectacle musical « La Vie d’artiste racontée à ma fille », le 10 mars 2005 à l’Opéra-Comique de Paris. AFP / STEPHANE DE SAKUTIN
Texte par : Carmen Lunsmann
2 mn

On l'appelle « le prince du spectacle », « l'ogre du théâtre », un homme plein d'humour, joyeux et lumineux. A l'âge de 70 ans, le comédien, metteur en scène et directeur de théâtre et d'opéra Jérôme Savary s'est éteint ce 4 mars au soir des suites d'un cancer à l'hôpital franco-britannique près de Paris.

Publicité

 

« L'homme est un animal triste parce qu'il a perdu le sens de l'animalité », disait Jérôme Savary, homme engagé, infatigable et volontiers provocateur.

Né en juin 1942 à Buenos Aires dans une famille française exilée, Savary passe son enfance en Normandie. A l'âge de 19 ans, il part pour New York et plonge dans l'univers du jazz. Suivront des études à Paris, puis une escale à Londres, où il fonde dans les années 1960 le Grand Magic Circus, compagnie consacrée à des parades et actions de rue.

Soucieux de démocratiser le théâtre, Jérôme Savary flirte à la fois avec le cirque, le cinéma et la comédie musicale; son Cabaret lui vaut même un Molière. Grand amateur de Shakespeare, il ose dépoussiérer les classiques et signe de nombreuses mises en scène d'opéra et d'opérette, notamment de Jacques Offenbach. Conséquence logique, en 2000, il prend la direction de l'Opéra-Comique de Paris avant de créer sa propre structure: La Boîte à Rêves

Ce grand « mélan-comique », comme il se définit lui-même, produit spectacle sur spectacle - au point de déclarer qu'il aurait des contrats jusqu'à quinze ans après sa mort.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.