Accéder au contenu principal
France

Affaire Bettencourt: Nicolas Sarkozy dénonce «une mise en examen injuste et infondée»

L'ancien président Nicolas Sarkozy a posté un message sur sa page Facebook.
L'ancien président Nicolas Sarkozy a posté un message sur sa page Facebook. Reuters
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Nicolas Sarkozy a décidé de sortir de son silence après sa mise en examen pour abus de faiblesse dans l'affaire Bettencourt. L'ancien président a posté un message sur sa page Facebook.

Publicité

« Je vais consacrer toute mon énergie à démontrer ma probité et mon honnêteté. La vérité finira par triompher. » Nicolas Sarkozy a donc choisi de rompre le silence pour contre-attaquer, sans pour autant prendre la parole publiquement. Il a préféré utiliser le canal du principal réseau social, Facebook, pour dénoncer « une mise en examen injuste et infondée ».

Depuis que la décision du juge Gentil est tombée il y a quatre jours, les proches de l'ancien président de la République sont montés au créneau. Henri Guaino en tête, qui a plusieurs fois pris pour cible le magistrat bordelais, l'accusant « d'avoir déshonoré la justice » et même « sali la France ». Des propos qui vont lui valoir une plainte de Jean-Michel Gentil.

Même si ses relations avec les magistrats ont été souvent tendues - puisqu'il les avait traités de « petits pois sans saveur » et voulait supprimer les juges d'instruction - Nicolas Sarkozy est resté plus prudent. Dans son message, il affirme avoir « confiance dans l'institution judiciaire ». L'ancien chef de l'Etat va donc utiliser les voix de recours qui lui sont offertes pour contester sa mise en examen. Mais en réclamant une « justice impartiale et sereine », Nicolas Sarkozy indique tout de même qu'il estime avoir été victime de l'acharnement d'un juge.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.