France / Politique

France: que les gros patrimoines lèvent le doigt!

La ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, a pris les devants et a dévoilé la teneur de son patrimoine avant que ce dernier ne soit révélé.
La ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, a pris les devants et a dévoilé la teneur de son patrimoine avant que ce dernier ne soit révélé. REUTERS/Philippe Wojazer
Texte par : RFI Suivre
4 mn

C'est ce lundi 15 avril 2013, à 19 heures, initialement 17 heures, que les patrimoines de tous les ministres français seront rendus publics. Mais plusieurs d'entre eux ont déjà pris les devants en annonçant le montant de leurs biens. Certains possèdent des patrimoines importants et sont donc assujettis à l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF). 

Publicité

Marisol Touraine, la ministre de la Santé et des Affaires sociales, a déclaré la première qu'elle était assujettie à l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) car elle possède un patrimoine de 1,4 million d'euros, essentiellement constitué de biens immobiliers. Marisol Touraine assume et se dit pleinement solidaire de la démarche de transparence demandée par le chef de l'Etat.

La ministre de la Santé n'est pas la seule au gouvernement à payer l'ISF. Michèle Delaunay est dans le même cas. La ministre aux Personnes âgées avait commencé, en fin de semaine dernière, à préparer les esprits en déclarant qu'elle « mesurait les risques d'incompréhension », concernant le montant élevé de son patrimoine qui a été rendu public ce matin et s'élève à 5,4 millions d'euros.

Un exercice qui a ses limites

Le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier s'est lui aussi engagé à donner des explications sur son patrimoine. On le voit, la transparence, ça n'est pas si simple et ça nécessite de la pédagogie, surtout en ces temps de crise, où de nombreux efforts sont demandés aux Français.

Cet exercice a également ses limites : le respect de la vie privée des tiers, conjoints notamment. Du coup, la déclaration fiscale des membres du gouvernement ne sera, elle, finalement pas rendue publique. Contrairement à ce que Jean-Marc Ayrault avait indiqué dans un premier temps.

Le patrimoine des ministres du gouvernement sera consultable à 19h, ici


Réactions contrastées. La révélation du patrimoine des ministres est une première en France qui suscite la controverse, des voix s'élevant jusque dans la majorité pour dénoncer du « voyeurisme ». Dans la rue à Paris, ce lundi, quelques heures avant la publication des résultats, les réactions sont contrastées :

De toutes manières, ils peuvent déclarer ce qu'ils veulent, finalement...

Patrimoine révélé: l'avis de quelques Français

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail