Littérature

Le retour du phénomène Michel Houellebecq

Détail de la couverture du livre "Configuration du dernier rivage", de Michel Houellebecq.
Détail de la couverture du livre "Configuration du dernier rivage", de Michel Houellebecq. Flammarion

C’est l'écrivain français le plus lu au monde : Michel Houellebecq. Prix Goncourt en 2010 pour son roman La carte et le territoire, l’auteur publie ce 17 avril en librairie un recueil de poésie intitulé Configuration du dernier rivage. Un événement pour toute la presse, car en France comme à l'étranger, plus qu'un écrivain, c'est un phénomène.

Publicité

Il y a un « cas » Houellebecq : c’est l'écrivain qui est autant adoré que détesté. Et cela depuis son premier roman Extension du domaine de la lutte, il y a vingt ans, car il n’a de cesse de décrire la misère sociale et sexuelle de l’homme occidental, ce qui divise les lecteurs. Ainsi pour ses différents livres tels que Les particules élémentaires ou encore Plateforme, l’écrivain a, tour à tour, été loué pour sa froide lucidité et son style désenchanté, mais aussi accusé, d'être politiquement incorrect quand, par exemple, il racontait le tourisme sexuel en Asie, ou quand il critiquait les religions dont celle de l'Islam.

La folie « Houellebecq » est donc repartie

Culte pour certains, insupportable pour d'autres, Houellebecq connait la consécration en 2010 avec le prix Goncourt. Mais depuis, silence radio, l'auteur s'étant exilé en Irlande, jusqu’à ce retour en littérature : un recueil de poèmes qui fait la une des quotidiens, des hebdomadaires. La folie « Houellebecq » est donc repartie de plus en belle au corps défendant de l’auteur lui-même : « Je n’y peux rien si je suis devenu célèbre ». Il reconnaît bénéficier d’une couverture médiatique étonnante: « je comprends que les autres poètes puissent être jaloux (…), la jalousie est un sentiment humain, que je comprends, qui est légitime, fort. Que des gens soient jaloux de moi et me haïssent, c’est normal. Il y en a qui ne me haïssent pas donc ils font preuve d’une grande bonté ».

Qu’il plaise ou non comme écrivain, Michel Houellebecq dérange aussi parfois par un comportement peu conformiste. Adepte des silences, toujours à la recherche du mot précis, son regard bleu triste est constamment noyé dans la fumée de ses cigarettes qu’il tient, comme personne d’autre, entre le majeur et l’annulaire. Une façon d’être atypique qui est peut-être la clé de son succès : « oui ça doit jouer, je suis atypique (…) j’ai l’impression qu’il y avait peut-être plus de stars dans les années 60, parce que les gens étaient plus différents les uns des autres, ça s’est un peu uniformisé. Oui peut-être que je ne suis pas formaté, mais il n’y a pas de quoi se glorifier : je ne suis pas formaté parce que je ne sais pas le faire ».

La poésie, son premier amour

Preuve qu’il est hors cadre, Michel Houellebecq revient à ses premières amours : la poésie, genre dans lequel il est entré en littérature il y a 30 ans -c’est d’ailleurs un grand lecteur de Baudelaire-, et il publie un recueil alors que ce genre est très peu lu en France. Mais même si le succès n’est pas assuré, pour Michel Houellebecq, écrire des poèmes et les faire éditer reste une nécessité : « c’est un acte de foi dans la persistance du livre, un livre ça dure deux siècles sans problème, ça peut être retrouvé. C’est un acte de foi dans la poésie, je ne peux pas dire non plus que la poésie n’ait jamais été le genre le plus vendu, à aucun moment même au 19e siècle et là c’est un contexte spécialement mauvais, mais le contexte peut changer. On écrit un livre pour une longue durée ».

En tous cas, la postérité de Michel Houellebecq est assurée puisqu’il est traduit dans plus de 40 pays dans le monde, étudié dans les universités à l’étranger, sujet de thèses d’étudiants, et surtout il inspire déjà certains écrivains de la nouvelle génération qui se revendiquent comme ses héritiers. Bref à 57 ans, Michel Houellebecq est déjà une icône.
______________________________
Configuration du dernier rivage de Michel Houellebecq est publié chez Flammarion.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail