Automobile

France: nouvelle diminution des immatriculations de voitures neuves

Le recul touche les marques françaises, mais aussi les marques étrangères. Seule la Clio 4 de Renault tire son épingle du jeu.
Le recul touche les marques françaises, mais aussi les marques étrangères. Seule la Clio 4 de Renault tire son épingle du jeu. REUTERS/Jean-Paul

Les immatriculations de voitures neuves en France ont encore diminué de 9% en juin. Le recul touche les marques françaises, mais aussi les marques étrangères. Seule la Clio 4 de Renault tire son épingle du jeu.

Publicité

La France n'avait pas vu ça depuis 1997. Au mois de juin, seulement 190 000 voitures neuves ont été vendues. Mais pour se consoler, le Comité des constructeurs français d'automobile rappelle qu'en mai le recul était de plus de 10% et que probablement on est en train de toucher le fond.

Pour inverser la tendance, les constructeurs comptent sur le déblocage par le gouvernement de la participation salariale à partir du 1er juillet, qui devrait favoriser la reprise en rendant du pouvoir d'achat aux français. Sur l'année, la baisse du marché devrait atteindre 8% grâce à une stabilisation au deuxième semestre.

En attendant, les ventes de Peugeot ont reculé le mois dernier de 8%, celles de Citroën de près de 11%, Dacia a plongé de 20% et Renault, grâce à la Clio 4, la voiture la plus vendue en France en juin, limite les dégâts et enregistre une petite progression de 0,4%. La baisse des ventes de voitures neuves touche tout autant les marques étrangères. Volkswagen, Nissan ou BMW voient également leurs ventes reculer de 10%.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail