France/Justice

Aéroport de Roissy : 17 bagagistes renvoyés pour vol devant le tribunal

Aéroport Charles-de-Gaulle de Roissy près de Paris.
Aéroport Charles-de-Gaulle de Roissy près de Paris. Reuters/Gonzalo Fuentes

En France, dix-sept bagagistes de la société Europe Handling Roissy viennent d'être renvoyés devant le tribunal. Ils auraient forcé plusieurs milliers de valises. Une pratique courante dans les aéroports. 

Publicité

A Roissy tout le monde vole, c'est en susbstance ce que les prévenus, pour minimiser leur geste, ont expliqué aux enquêteurs. Ces bagagistes de la société Europe Handling de Roissy avaient une technique bien rodée pour dévaliser les voyageurs : ils privilégiaient tout d'abord les vols du matin à destination de l'étranger pour rendre plus difficile les dépôts de plaintes. Avec un simple mousqueton ils ouvraient tous les cadenas. Des guetteurs assuraient leur sécurité et un travail en binôme leur permettait de franchir le poste de filtrage de l'aéroport:

16 mois d'enquête pour démanteler le réseau

Chez les bagagistes, écumer les valises est devenu un phénomène banal et pas qu'à Roissy, note Caty Richard, qui défend l'un des prévenus : « On  est face à une alchimie de trois éléments qui rendent tout cela possible. D'une part, on est face à une banalisation, parce que les autres le font. La deuxième chose, c'est la dépersonalisation : ces bagages n'appartiennent à  personne dans leurs esprits ; et puis la facilité : c'est possible et même facile, ils sont parfois seuls dans les soutes. C'est le serpent de mer des aéroports. Régulièrement on revole dans les aéroports ».

Il aura fallu, aux gendarmes du transport aérien, seize mois d'enquêtes pour démanteler cette équipe. Au final les gendarmes estiment que ces voleurs chevronnés sont parvenus à détourner pour plus de 176 000 euros de marchandises.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail