France / Economie

France: Pierre Moscovici revoit la prévision de croissance à la baisse

Le ministre de l'Economie Pierre  Moscovici a évoqué une prévision de croissance plus faible qu'attendue
Le ministre de l'Economie Pierre Moscovici a évoqué une prévision de croissance plus faible qu'attendue REUTERS/Robert Pratta

Et si la reprise tant annoncée par le président français était en train de s'éloigner ? Pierre Moscovici, le ministre de l'Economie, a revu à la baisse la prévision de croissance pour 2013, ce samedi 10 août. Une croissance qui pourrait même être négative. Une mauvaise nouvelle pour la lutte contre le chômage et une difficulté de plus pour le budget 2014.

Publicité

Le gouvernement avait bâti son budget pour 2013 sur une prévision de croissance de 0,8 % cette année. Une prévision ramenée en avril à 0,1%. Mais Pierre Moscovici vient de reconnaitre que la croissance française sera plutôt située dans une fourchette de +0,1 % au mieux et un recul de 0,1 %.

Mais cette révision à la baisse est encore jugée trop optimiste par l'OCDE qui prévoit, en dépit des signes de stabilisation de l'économie française, un recul de 0,3 % du PIB cette année, tout comme le FMI.

Menaces sur le budget

Cette faible croissance rend de plus en plus hypothétique un recul du chômage d'ici la fin de l'année. Surtout, elle oblige le gouvernement à revoir ses calculs lors de la préparation du budget pour 2014.

Pierre Moscovici a précisé que la prévision de croissance de 1,2 % l'année prochaine allait être, elle aussi, réactualisée. Pour l'instant, le gouvernement prévoit 6 milliards d'euros d'impôts supplémentaires en 2014, pour 14 milliards d'euros d'économies sur les dépenses.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail