Accéder au contenu principal
France / Social

France : discrimination à l'embauche, selon une enquête de l'Ifop

Les zones rurales et les zones sensibles, en général les banlieues, souvent écartées dès la lecture du CV .
Les zones rurales et les zones sensibles, en général les banlieues, souvent écartées dès la lecture du CV . Getty Image/Peter Dazeley
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Près de quatre demandeurs d'emploi sur dix affirment avoir déjà été victimes d'une discrimination à l'embauche. C'est ce que rapporte une enquête Ifop pour Le Défenseur des droits, qui va être publiée ce lundi 7 octobre. Le Défenseur des droits est une autorité administrative indépendante chargée de veiller au respect des droits et des liberté de chacun. A cette occasion, plus de 1500 chômeurs ont été sondés dans toute la France, dont le tiers en ZUS, zones urbaines sensibles.   

Publicité

D'après l'étude, il existe quatre sources de discrimination majeures. Il s'agit par ordre d'importance, de l'apparence physique, du statut de chômeur, du sexe et des origines. Viennent ensuite, le handicap, l'âge et le lieu d'habitation. En revanche les orientations sexuelles ou les opinions politiques sont rarement citées.

Ces discriminations auraient plus souvent lieu lors des entretiens qu'à la réception du CV. Sauf pour les habitants de zones rurales ou de zones urbaines sensibles, en général les banlieues, souvent écartées dès la lecture du CV.

A (RE)LIRE : vers la fin du CV anonyme ?

Pour les habitants de quartiers sensibles, les origines sont le premier critère discriminant. 48% des sondés de ces quartiers estiment en avoir fait les frais, contre seulement 23% sur le reste du territoire.

En revanche, les habitants des banlieues se déclarent moins souvent victimes de discrimination que les autres demandeurs d'emploi. Ils sont 29% dans les cités, contre 37% dans les centre-ville ou en zone rurale.

A (RE)LIRE : le dernier rapport de la Halde

Dans les faits, il est très difficile de mesurer la diversité dans les entreprises car en France, la loi interdit les données sur l'origine, la couleur de peau ou l'orientation sexuelle.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.