Accéder au contenu principal
France

France: un suicide tous les deux jours chez les agriculteurs

La situation économique et l'isolement sont les deux principaux facteurs qui expliqueraient le nombre élevé de suicides chez les agriculteurs.
La situation économique et l'isolement sont les deux principaux facteurs qui expliqueraient le nombre élevé de suicides chez les agriculteurs. CAP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le suicide dans le monde du travail est régulièrement évoqué. On connaissait le cas notamment des 57 salariés d'Orange qui avaient mis fin à leurs jours entre 2008 et 2010. Un rapport de l'inspection du travail avait alors dénoncé les méthodes managériales violentes de l'opérateur téléphonique. Mais jamais encore d'étude approfondie n'avait été menée dans le monde agricole. Une étude de l'Institut français de veille sanitaire (InVS) y décrit une situation alarmante. Un suicide tous les deux jours entre 2007 et 2009.

Publicité

Aucun autre secteur économique n'est à ce point frappé par le suicide. Entre 2007 et 2009, ce sont près de 500 agriculteurs et éleveurs qui ont mis fin à leurs jours. Beaucoup plus d'hommes que de femmes et chez les premiers, le taux de mortalité par suicide est de 20% supérieur à la moyenne nationale. Il frôle même les 50% chez les plus âgés.

Les plus fragiles dans ce secteur lui-même très exposé sont les éleveurs, les producteurs de lait et plus encore, les producteurs de viande.

Crise économique et isolement

La situation économique semble être le principal facteur déclenchant : des prix à la baisse, « une chaîne alimentaire qui ne fait pas de cadeaux aux producteurs », dénonce la FNSEA, le principal syndicat de la profession. Le tout renforcé par l'isolement de ces exploitants, travaillant souvent seuls et vivant dans des régions reculées.

Des difficultés que reconnaît le ministre de l'Agriculture. Stéphane Le Foll promet d'œuvrer « de manière déterminée » à la reconquête des revenus agricoles.

→ À (RE)LIRE : Le suicide fait plus de victimes que les guerres et les homicides réunis

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.