Accéder au contenu principal
France

Biens mal acquis: quand le clan Sassou Nguesso dépense sans compter

Place Vendôme, à Paris.
Place Vendôme, à Paris. Yair Haklai
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En France, le journal en ligne Mediapart révèle que les policiers en charge de l'enquête sur les biens mal acquis ont récemment fait le décompte des achats réalisés à Paris par la famille Sassou Nguesso. Des achats qui se chiffrent en millions d'euros. L'argent provenait essentiellement des caisses de l'Etat congolais.

Publicité

Le shopping vu par le clan Sassou Nguesso, c'est une balade dans les plus beaux quartiers de la capitale française. De la place Vendôme à l'avenue Montaigne. Petit aperçu, en commençant par le célèbre vendeur de montres Dubail, où plus de 300 000 euros ont été dépensés en deux ans.

Et ce n'est presque rien. En effet, chez le bijoutier Arije, Edgar Sassou Nguesso, le cousin du président, a laissé plus d'un million d'euros, tout comme le neveu Wilfrid.

Chez Halary, spécialiste de la chemise sur mesure, Denis Sassou Nguesso a versé plus de 250 000 euros pour des chemises brodées à ses initiales, chez Pape maître tailleur il s'est acheté pour 1,6 million d'euros de costumes en 7 ans. Edgard, le cousin, a lui déboursé plus de 400 000 euros pour 140 costumes.

Le célèbre maroquinier Louis Vuitton n'a pas été oublié. Edgar y a dépensé 700 000 euros en espèces. Les enquêteurs estiment qu'en 4 années seulement, 8 millions d'euros à l'origine douteuse ont ainsi été dépensés, grâce à des montages financiers complexes, des sociétés écrans et des comptes dans les paradis fiscaux.

Autre indication, malgré une instruction en cours à Paris sur les biens mal acquis, l'argent de l'Etat congolais continue visiblement d'alimenter l'appétit insatiable du clan Sassou Nguesso.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.