Accéder au contenu principal
France

France: le gouvernement renonce à présenter son projet de loi sur la famille en 2014

Cortège de la «Manif pour tous», à Paris, le 2 février 2014.
Cortège de la «Manif pour tous», à Paris, le 2 février 2014. REUTERS/Benoit Tessier
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En France, ils étaient des dizaines de milliers, ce dimanche 2 février à Paris, à manifester contre la politique familiale mise en place par le gouvernement. Ils craignaient notamment que la Procréation médicalement assistée (PMA) et la Gestation pour autrui (GPA), soient intégrées à un prochain projet de loi sur la famille. 24h après leur mobilisation, les membres de la «Manif pour tous» crient victoire, car après une journée de tensions à gauche, Matignon renonce à présenter cette année son projet de loi sur la famille.

Publicité

Si la loi famille semble désormais enterrée, c’est à cause de la Procréation médicalement assistée, un sujet de tension récurrent au sein du Parti socialiste. L’an passé, Bruno Le Roux, le président du groupe PS à l’Assemblée, avait clairement défendu l’idée d’intégrer la PMA pour les couples de lesbiennes au projet de loi sur le mariage et l’adoption pour les couples homosexuels, et ce via un amendement.

Une idée à laquelle le groupe PS, divisé sur le sujet, avait finalement renoncé, le gouvernement ayant entre-temps promis aux partisans de la PMA d’intégrer le sujet à un futur projet de loi sur la famille.

Un an plus tard, c’est machine arrière toute. Le gouvernement ne veut plus entendre parler de PMA, le risque est trop grand. Pas question, à 7 semaines des municipales, que la mobilisation contre ce projet prenne de l’ampleur ni que la majorité se divise sur ce sujet.

En conséquence, ce lundi matin, Manuel Valls a mis les choses au point. Le gouvernement s’opposera aux amendements parlementaires sur la PMA et la GPA lors de la présentation de la loi famille. Une annonce qui a eu le don d’irriter plusieurs parlementaires socialistes, au premier rang desquels Bruno Le Roux, ainsi que des tenants de l’aile gauche du parti.

Certains menaçant même d’affronter le gouvernement sur ce sujet. Résultat, Matignon a décidé de couper court au débat, en annonçant un nouveau report de la loi famille. Autant dire que la réunion du groupe socialiste à l’Assemblée mardi promet d’être animée.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.