France

Le philosophe Alain Finkielkraut entre à l'Académie française

Le philosophe Alain Finkielkraut chez son éditeur Stock. Paris, le 10 avril 2014.
Le philosophe Alain Finkielkraut chez son éditeur Stock. Paris, le 10 avril 2014. AFP PHOTO FRANCOIS GUILLOT

Un nouvel « immortel » sous la coupole. Le philosophe Alain Finkielkraut a été élu jeudi 10 avril au siège de Félicien Marceau, au premier tour par 16 voix sur 28. Mais cette élection a lieu sur fond de polémiques à l'Académie française. Il faut dire qu'Alain Finkelkreut est un personnage controversé.

Publicité

Dès l'annonce de sa candidature, le nom de l'intellectuel avait beaucoup divisé, certains l'accusant d'être trop marqué politiquement, d'autres défendant son côté polémiste anticonformiste. Alain Finkielkraut ne laisse personne indifférent. Homme de conviction, intellectuel incontournable, le philosophe français né en 1949 à Paris dans une famille juive d'origine polonaise est un brillant universitaire doublé d'un orateur enflammé. A 64 ans, le philosophe français déclenche donc toujours les passions, lui qui dès 1977 avec son livre Le nouveau désordre amoureux s'était attaqué au mythe de la révolution sexuelle.

Une parole franche et directe

De l'école polytechnique aux plateaux de télévision ou de radio, l'auteur de La défaite de la pensée, La querelle de l'école ou encore L'identité malheureuse, n'a de cesse de porter haut et fort ses opinions. Influencé autant par Hannah Arendt - son père est un survivant d'Auschwitz - que par Milan Kundera, Finkielkraut donne beaucoup son avis. Et sur la question de l'immigration, il s'est ainsi opposé publiquement à Manuel Valls, devenu récemment Premier ministre.

A ceux qui l'accusent d'être poltique, il répond que sa mission est de dévoiler ce qui lui apparait comme une certaine vérité et si on lui reproche parfois d'être un bloc, il se défend en disant que les nuances ne peuvent pas être l'alibi pour noyer le poisson. Une parole franche et directe qui, sans aucun doute, va mettre de l'animation dans les prochaines séances de l'Académie française.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail