France

France: menace d’un important plan social chez Bouygues Telecom

Siège de Bouygues Telecom à Issy-les-Moulineaux, près de Paris
Siège de Bouygues Telecom à Issy-les-Moulineaux, près de Paris Reuters

Bouygues Telecom serait dans la tourmente. Selon Le Figaro , l'opérateur devrait réduire ses effectifs de plus de 20%, conséquence direct de l'échec de sa tentative de rachat de son rival SFR. Deux ans après le guichet de départs volontaires qui avait vu partir 596 salariés, un nouveau plan social est à l'étude. Les syndicats tirent la sonnette d’alarme et craignent la suppression de près de 2000 postes, c'est-à-dire environ un quart des effectifs.

Publicité

Le groupe planche actuellement sur un plan d’économie pour redresser ses comptes. Le chiffre d’affaires de Bouygues Telecom a en effet chuté de 26% en deux ans alors que ses coûts ont eux augmenté de 10%.

La filiale Telecom de Bouygues a été victime de l’arrivée de Free sur le marché du mobile. En deux ans, elle a perdu 200 000 clients. Et le lancement de son offre low-cost B&You n’a pas été suffisante.

Le groupe comptait sur le rachat de SFR pour se restructurer et être plus compétitif, mais l’opération a été un échec, puisque SFR a préféré Numéricable.

Bouygues Telecom mise sur son réseau 4G, un pari gagné sur le plan technologique, puisqu’il dispose du premier réseau 4G de la France. Mais le chiffre d’affaires reste le plus faible des trois opérateurs historiques.

Le groupe envisage aussi de simplifier ses offres, pour réduire les coûts de fonctionnement, car plus les offres sont nombreuses, plus ces coûts sont importants. Alléger les offres revient à réduire les besoins en effectifs commerciaux. Un déménagement est aussi envisagé.

Bouygues Telecom emploie actuellement 9 000 salariés. Le Figaro précise qu'aucune annonce ne sera faite avant les élections européennes du 25 mai.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail