France

Le GIPN intervient chez Paul Barril, ancien numéro 2 du GIGN

Paul Barril, ancien capitaine de gendarmerie, a participé à la création du GIGN en 1974.
Paul Barril, ancien capitaine de gendarmerie, a participé à la création du GIGN en 1974. AFP PHOTO JACK GUEZ

Paul Barril, ancien numéro 2 du GIGN, le groupement d'intervention de la gendarmerie nationale, et ancien conseiller de chefs d'Etat en Afrique, s'est rendu ce lundi matin, après s'être retranché chez lui, armé, à Antibes. Le GIPN est intervenu à son domicile. L'avocate de Paul Barril parle d'un « enchaînement malheureux », lié aux soucis de santé de Paul Barril.

Publicité

Pour l'avocate de Paul Barril, l'intervention du GIPN est un malentendu. Les pompiers ont été appelés ce lundin matin au domicile de l'ancien officier à Antibes, dans le sud de la France. L'homme de 68 ans souffre de la maladie de Parkinson. Sur place, les pompiers remarquent la présence d'armes. Et alertent le GIPN, qui arrive chez le gendarme le plus connu de France.

Ce qui se passe lors de l'intervention de la police reste flou. « Les choses ont pris un peu de temps », explique son avocate. Des négociations ont tout de même eu lieu. Signe que le malentendu n'en est peut-être pas tout à fait un. Il aurait menacé d'ouvrir le feu si on l'empêchait de se suicider. Mais l'avocate du gendarme souligne que personne n'a été blessé, ni séquestré. Paul Barril s'est ensuite rendu à la police et a été hospitalisé.

En mars, il avait confié à l'Agence France-Presse qu'il était très malade, sous traitement médical lourd. Il avait prévenu : « Je ne me laisserai pas mettre sur une chaise roulante, j'arrêterai la machine avant. »

L'ancien gendarme connaît bien le GIGN, puisqu'il a participé à sa création en 1974. Il a ensuite conseillé des chefs d'Etat en Afrique, et plus particulièrement au Rwanda, un pays où son rôle dans le génocide de 1994 a été très controversé. Plusieurs ONG l'ont accusé récemment de complicité dans ce génocide qui a fait 800 000 morts.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail