Accéder au contenu principal
France

De droite à gauche, le discours de François Hollande laisse sceptique

Le président français François Hollande, après son interview à l'Elysée, à Paris, le 14 juillet 2014.
Le président français François Hollande, après son interview à l'Elysée, à Paris, le 14 juillet 2014. REUTERS/Thibault Camus
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Lors de sa traditionnelle interview du 14 juillet, François Hollande s'est présenté en président réformiste, mettant en avant le Pacte de responsabilité pour résoudre la question de l'emploi. Un volontarisme qui n'a convaincu ni l'opposition... ni l'aile gauche du Parti socialiste.

Publicité

Pas d'annonce nouvelle pour ce 14 juillet, mais la promesse de réformer « jusqu'à la dernière minute » du quinquennat et de mettre en oeuvre le Pacte de responsabilité, l'arme anti-chômage de François Hollande.

Un Pacte malheureusement mort-né, corrige la droite, qui fustige l'impuissance du président. « Après l'échec de la conférence sociale de la semaine dernière, le Pacte de responsabilité, contrairement à ce qui a été dit, se retrouve dans une impasse, estime ainsi Luc Chatel, le secrétaire général de l'UMP. Ce pacte est aujourd'hui le symbole de l'incapacité de M. Hollande de passer de la parole aux actes. »

Pas de quoi emballer non plus l'aile gauche « frondeuse » du Parti socialiste qui, tout en saluant les baisses d'impôt promises pour 2015, critique toujours les choix économiques du gouvernement et se montre tout juste sensible à la promesse renouvelée du président d'une possible réforme sur le droit de vote des étrangers aux élections locales.

« Je préfère penser qu'il n'est jamais trop tard, lance le député Pouria Amirshahi. Maintenant, je pense qu'il y a un beau sujet de citoyenneté à mettre en avant avec cette perspective là. Je regrette que l'on n'ait pas mis tout notre élan de la victoire de 2012 pour le mettre en oeuvre. »

Une réforme du droit de vote des étrangers, promesse de campagne de François Hollande, qui ne devrait être examinée qu'à l'horizon 2016.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.