Accéder au contenu principal
France

France: la mythique prison de la Santé ferme pour rénovation

La célèbre prison de la Santé à Paris ferme ses portes pour travaux jusqu'en 2019..
La célèbre prison de la Santé à Paris ferme ses portes pour travaux jusqu'en 2019.. Getty Images
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La célèbre prison parisienne de la Santé ferme ses portes ce lundi 21 juillet pour des travaux de rénovation. La modernisation de cet établissement, vieux de 147 ans, fait partie des grands chantiers pénitentiaires lancés par Christiane Taubira pour plus de 800 millions d'euros, avec les Baumettes à Marseille et Fleury-Mérogis dans l'Essonne. Les travaux dureront jusqu'en 2019. Les 60 derniers prisonniers encore détenus à la Santé ont été transférés hier dans un centre pénitentiaire de province.

Publicité

On connaît la prison de la Santé surtout par les grandes affaires judiciaires médiatiques. Bernard Tapie, Maurice Papon ou encore Carlos, ils sont nombreux à avoir purgé leurs peines dans son quartier VIP. Mais la Santé, ce n'est pas que ça. Il s'agit également de l'un des plus vieux établissements pénitentiaires français, situé en plein Paris, dans la rue qui lui a donné son nom.

Une prison vétuste

Inaugurée en 1867, la prison est beaucoup critiquée pour sa vétusté. Elle a donc besoin d'un bon coup de jeune. Des travaux de rénovation vont ainsi être lancés, à partir du premier semestre 2015, et vont s'étaler sur cinq ans. De l'aveu même du ministère de la Justice, l'idée est « d'offrir plus de dignité » à ses détenus. Ils étaient 920, mais ont tous été transférés dans d'autres centres pénitentiaires. Les 60 derniers ont quitté les murs de la prison de la Santé le 20 juillet au matin. Reste cependant ouverts le quartier de semi-liberté et les bureaux de l'administration.

Les couloirs de la santé vont donc sonner bien vide d'ici là, sauf les 20 et 21 septembre prochains. La prison ouvrira en effet ses grilles au grand public à l'occasion des Journées du patrimoine, juste avant que les travaux ne commencent.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.