Festival d'Avignon 2014

Un Avignon poétique et politique pour la première d'Olivier Py

Olivier Py, directeur du festival d'Avignon, ici tenant le programme de la 68e édition lors d'une conférence à Avignon, le 20 mars 2014.
Olivier Py, directeur du festival d'Avignon, ici tenant le programme de la 68e édition lors d'une conférence à Avignon, le 20 mars 2014. AFP/Bertrand Langlois
Texte par : Muriel Maalouf
2 mn

Le 68e Festival d’Avignon a baissé le rideau le dimanche 27 juillet. Une première édition dirigée par l’auteur, metteur en scène et acteur Olivier Py qui a été marquée par la crise des intermittents du spectacle et une météo capricieuse. L'heure est au bilan.

Publicité

Le pire a été évité à Avignon. Le Festival n’a pas été annulé comme en 2006, en raison du conflit des intermittents en lutte pour préserver leur régime d’assurance chômage. Toutefois, cette édition a pâti de plusieurs jours de grève. L’ouverture, le 4 juillet, a été annulée et une autre journée de grève, le 12 juillet, a été très suivie. Et puis les cieux n’ont pas été cléments. C’est le tribut d’un festival dont les spectacles ont pour chapiteau les étoiles. Des orages violents ont perturbé plusieurs représentations. Résultat, c’est 300 000 euros de pertes sur la recette.

Des surprises

Mais au-delà des chiffres, la programmation a révélé bien des surprises. L’évènement du festival aura été la pièce fleuve de 18h orchestrée par le jeune metteur en scène de 32 ans Thomas Jolly. Henri VI de Shakespeare a drainé les festivaliers.

Et puis, Avignon a été la tribune politique ouverte sur la Méditerranée que voulait offrir Olivier Py. Arkadi Zaidès, le chorégraphe israélien, a présenté une pièce coup de poing sur la colonisation dans les Territoires palestiniens alors que la guerre fait rage à Gaza. Et des fenêtres se sont ouvertes sur cette Méditerranée avec Hassan el-Guerently l’Egyptien, Emma Dante, la Sicilienne, et plusieurs pièces grecques. Un festival poétique et politique, comme le voulait son nouveau directeur.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail