France

Le décès de Roger Auque, ancien otage au Liban

Roger Auque, ancien ambassadeur de France à Asmara.
Roger Auque, ancien ambassadeur de France à Asmara. africatoday.eu

Roger Auque est mort. Ex-journaliste, ex-otage au Liban pendant près d’une année, ex-diplomate, il s'est éteint à l'âge de 58 ans des suites d'un cancer, d'après ses proches. Alors correspondant de guerre au Liban, il avait été enlevé par le Hezbollah en janvier 1987 pour être libéré le 27 novembre suivant en même temps que son confrère Jean-Louis Normandin.

Publicité

Beaucoup de Français découvrent le nom et le visage de Roger Auque en janvier 1987 lorsque ce journaliste est enlevé à Beyrouth. Il y sera détenu pendant près d'un an, aux mains du Hezbollah chiite. Peu de temps avant son enlèvement il avait raconté son quotidien de reporter au Liban, au micro de RFI :

« Vivre dans un pays en guerre, être reporter, correspondant de guerre… on devient fataliste ; ces histoires d’otages, de prise d’otages, ces histoires d’enlèvement en fin de compte, c’est juste un risque en plus. Je pense qu’on accepte ce risque sans rien changer à ses habitudes, ou bien on quitte le Liban, on quitte le pays et on essaye de travailler sur des sujets moins dangereux. J’aime cette atmosphère où il y a un certain stress, une certaine angoisse. C’est quand même l’aventure. On est des gens un peu à part. L’important, c’est de maîtriser sa peur. »

Journaliste pour l'agence photo Sipa, la radio RTL, La Croix, Paris-Match ou encore TF1, Roger Auque a couvert les conflits au Liban mais aussi en Irak. Baroudeur, touche à tout... Il goûte à la politique : il est élu en 2008 sur la liste UMP du IXe arrondissement de Paris.

Ambassadeur de France

L'année suivante, Roger Auque est nommé ambassadeur de France en Erythrée. Une fonction qu'il occupera jusqu'en 2012. Et l'année dernière encore il évoquait ce pays très fermé dans Afrique-Midi sur RFI :

« C’est quand même un cas à part, c’est un pays à part avec des règles un peu étranges et bizarres. On ne peut pas prévoir les réactions de ce régime qui est quand même très fermé, très paranoïaque... »

Roger Auque, c'est aussi l'itinéraire baroque d'un homme qui serait le père biologique de la jeune députée Front national Marion Maréchal Le Pen, selon les révélations d'un livre, Les Conquérantes, écrit par la journaliste Christine Clerc, paru en 2013.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail