Accéder au contenu principal
France

France: hausse des actes antisémites sur les 7 premiers mois de 2014

Roger Cukierman, président du CRIF.
Roger Cukierman, président du CRIF. RFI
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En France, les actes antisémites ont quasiment doublé (+91%) sur les sept premiers mois de l'année 2014. C'est ce qu'affirme ce vendredi12 septembre le Conseil représentatif des institutions juives de France, qui évoque un «phénomène de masse».

Publicité

Depuis le début de l'année, 527 actes antisémites - actions et menaces confondues - ont été enregistrés. Une augmentation de plus de 90% par rapport à la même période l'an dernier. Ces chiffres sont communiqués par le Service de protection de la communauté juive (SPCJ), qui dit se baser sur les données du ministère de l'Intérieur.

Sur Facebook, le SPCJ précise que les « actions » antisémites, c'est-à-dire les violences, les attentats, et les dégradations, ont augmenté davantage que les menaces, +126%. Mais ces dernières restent toutefois plus importantes en proportion : on en dénonce 369, contre 158 actions.

Cette progression serait liée à plusieurs évènements selon les organisations juives :
l'affaire Dieudonné, en janvier, humoriste controversé dont le spectacle avait été interdit en raison des ses propos antisémites, et bien sûr, les débordements liés à certaines manifestations pro-Gaza, en juillet. Des actes qui aggraveraient le sentiment de malaise au sein de la première communauté juive d'Europe. Pour la première fois, la France est d'ailleurs en tête des pays d'émigration vers Israël. Près de 5 500 départs sont attendus cette année.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.