Pétrole / France / Energies

Total: le tandem Desmarest-Pouyanné succède à Christophe de Margerie

Le nouveau président Thierry Desmarest (g) et le nouveau directeur général du groupe de Total Patrick Pouyanné (d).
Le nouveau président Thierry Desmarest (g) et le nouveau directeur général du groupe de Total Patrick Pouyanné (d). AFP et Getty Images
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Patrick Pouyanné, qui dirige actuellement la branche chimie et raffinage de Total, sera le successeur de Christophe de Margerie à la présidence du groupe pétrolier français, tandis que l'ancien patron, Thierry Desmarest reviendra également aux commandes de la direction générale. La décision a été prise ce mercredi 22 octobre lors d'un conseil d'administration exceptionnel au lendemain du décès de son PDG dans un accident d'avion à Moscou.

Publicité

C'est donc un tandem qui a été désigné aux commandes de Total. Le nouveau directeur général s'appelle Patrick Pouyanné. A 51 ans, ce polytechnicien et ingénieur du corps des Mines était jusqu’ici en charge de la branche Raffinage-Chimie du groupe pétrolier. Il travaillera main dans la main avec le nouveau président Thierry Desmarest, pas si nouveau d’ailleurs, puisqu’il a été patron de Total de 1995 à 2010, avant d’occuper la présidence d’honneur. C’est aussi l’ancien mentor de Christophe de Margerie. Le duo sera chargé d’appliquer la nouvelle stratégie annoncée fin septembre pour faire face à une crise persistante du raffinage en Europe.

Toutefois, il s’agit bien d’une période transitoire. Le plan est clair : Thierry Desmarest, qui aura atteint en 2015 la limite d’âge fixée à 70 ans, s'effacera progressivement pour laisser la place au prochain PDG, Patrick Pouyanné.

Choix en interne

Renouvelé dans son mandat en 2012, Christophe de Margerie n'avait pas désigné publiquement de dauphin susceptible de prendre la relève, mais en interne, il semblait déjà avoir tout prévu. Il avait, deux successeurs dans ses petits papiers. Philippe Boisseau, en charge de la branche marketing, figurait en bonne place. Mais le véritable dauphin, c'était bien Patrick Pouyanné.

La tradition du géant pétrolier, celle de choisir ses dirigeants en interne, a donc été respectée. Et ce, conformément aux voeux des partenaires sociaux.

Nomination saluée par les syndicats

François Pelegrina, coordinateur de la CFDT, premier syndicat du groupe pétrolier, partage ce choix. Il a salué un duo « solide et rassurant, dans la continuité de ce que fait le groupe Total. On utilise les compétences qui sont à l'intérieur de ce groupe, c'est bien ». Le leader syndicale n’a aucun doute sur les compétences de Patrick Pouyanné, un homme du « même style que Margerie », décrit-il, « qui aime prendre des décisions, avec qui on peut discuter si on a un vrai sujet, qui écoute et ne ferme pas sa porte ».

Obsèques

La famille de Christophe de Margerie doit se rendre à Moscou ce mercredi 22 octobre pour récupérer la dépouille de l’ex-PDG du géant pétrolier, avant d’être inhumé dans la commune de Saint-Pair-Sur-Mer dans la Manche. Par ailleurs, une cérémonie officielle devrait avoir lieu en présence de personnalités politiques.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail