EI

Le jihadiste Maxime Hauchard déjà connu des services de renseignement

Capture d'écran de la vidéo diffusée par l'organisation Etat islamique.
Capture d'écran de la vidéo diffusée par l'organisation Etat islamique. DR

Maxime Hauchard, le Français identifié parmi les bourreaux sur la vidéo de décapitation publiée par l’organisation Etat islamique n’est pas un inconnu des services de renseignement. La justice française a ouvert ce lundi une enquête notamment pour « assassinats en bande organisée », a annoncé le procureur de Paris, François Molins, concernant « les agissements de deux Français qui pourraient être impliqués dans les exactions mises en ligne » dimanche.

Publicité

Cela fait trois mois désormais que la section antiterroriste du parquet de Paris enquête sur Maxime Hauchard. Car le 20 août dernier, les services de renseignement lui ont transmis une note sur les agissements en Syrie de membres de la mouvance radicale de la ville de Rouen, à laquelle appartenait Maxime Hauchard.

Depuis, les juges spécialisés ont pu déterminer sa date de départ, le 17 août 2013, son parcours et prouver que le jeune homme a bien rejoint l’organisation Etat islamique. Une appartenance que Maxime Hauchard revendique à visage découvert sur les réseaux sociaux et dans les médias. Des conclusions qui ont conduit le parquet antiterroriste à délivrer un mandat d’arrêt à son encontre fin octobre. Maxime Hauchard était donc déjà un homme recherché.

Mais avec cette vidéo, celui qui se fait appeler Abou Abdallah Al Faransi fait désormais l’objet d’une nouvelle procédure. Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour assassinat en bande organisée en relation avec une entreprise terroriste et pour association de malfaiteurs criminels en vue de la préparation d’actes terroristes.

Une enquête qui le vise lui directement, mais aussi un deuxième homme, car un second bourreau de cette vidéo pourrait être de nationalité française. L’identification est toujours en cours.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail