Accéder au contenu principal
France

Ferguson: Taubira s'indigne sur Twitter, le gouvernement la recadre

La Garde des Sceaux Christiane Taubira, mercredi 16 juillet, à l'Elysée, à la sortie du Conseil des ministres.
La Garde des Sceaux Christiane Taubira, mercredi 16 juillet, à l'Elysée, à la sortie du Conseil des ministres. REUTERS/Philippe Wojazer
Texte par : RFI Suivre
2 min

La ministre de la Justice a été rappelée à l'ordre par le gouvernement. Christiane Taubira avait critiqué, en l'espace de trois tweets dont deux en anglais, la décision de la justice américaine de ne pas poursuivre un policier blanc qui avait tué en août un jeune Noir sans arme à Ferguson dans le Missouri.

Publicité

Citer du Bob Marley pour critiquer une décision américaine. C'est signé Christiane Taubira, dans un de ses trois tweets indignés. La Garde des Sceaux emprunte cette phrase du chanteur de reggae : « S'agit-il de tous les tuer avant qu'ils ne grandissent ? »

« Taubira, plus qu'une ministre, c'est avant tout une star », grince un de ses ennemis socialistes. La droite, qui l'a érigée en symbole du laxisme de la gauche, crie au dérapage. Le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, a dû la recadrer :

« Sur cette question qui effectivement suscite l'émotion qu'on voit et que je mesure, il y a aux Etats-Unis des procédures. Je crois qu'il faut se garder de faire des commentaires. Petit conseil : prendre un peu de temps avant de tweeter. Tourner neuf fois ses pouces. Ça va moins vite, mais ça permet d'éviter de faire des bêtises. »

Un rappel à l'ordre attendu par une partie du gouvernement : « On ne commente pas une décision de justice en France, on les commente encore moins quand c'est à l'étranger », s'agace un ministre qui ajoute : « En plus, sur la mort de Rémi Fraisse, on ne l'a pas entendue. »

Sans un mot mais tout sourire à la sortie du conseil des ministres, Christiane Taubira assume : pas question d'effacer les messages mis en cause, tous figurent toujours sur son compte Twitter.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.