Accéder au contenu principal
France

Procès Xynthia en France: le jugement des élus très attendu

Vue aérienne de la commune de La Faute-sur-mer dans l'ouest de la France après le passage de la tempête Xynthia.
Vue aérienne de la commune de La Faute-sur-mer dans l'ouest de la France après le passage de la tempête Xynthia. REUTERS/Regis Duvignau
Texte par : RFI Suivre
1 min

L'ancien maire de la Faute-sur-Mer et son ex-adjointe à l'urbanisme sont-ils responsables de la mort de 29 personnes, lors du passage dans la station balnéaire de la tempête Xynthia en 2010 ? Près de deux mois après le procès, les deux anciens élus menacés de lourdes peines vont ce vendredi faire face, à nouveau, aux dizaines de parties civiles, à l'occasion d'un jugement très attendu.

Publicité

Ce jugement, à n'en pas douter, René Marratier et Françoise Babin l'attendent avec la plus grande anxiété. Mais il est vrai que lors des réquisitions, le ministère public n'a pas fait preuve de mansuétude.

Au contraire, pointant du doigt la frénésie immobilière d'une équipe municipale, lancée dans une urbanisation à outrance en zone dangereuse, car inondable, et faisant fi des principes de précaution, le procureur avait respectivement réclamé trois et deux ans de prison ferme.

Les parties civiles avaient martelé : « Il faut qu'il y ait des condamnations ! De la prison pour montrer que les maires ne peuvent pas faire n'importe quoi et qu'il s'agit bien d'une succession de fautes et pas d'un accident. » Alors de l'autre côté de la barre, on redoute que ce procès, dit pour l'exemple, ne débouche finalement que sur de lourdes condamnations pour faire plaisir aux victimes.

Il s'agirait d'un procès pour rien en quelque sorte, n'établissant pas clairement le degré de responsabilités entre l'échelon local et l'Etat qui au nom de la décentralisation encourage les élus à agir seul.

Les maires de France justement vont observer ce jugement, car jusqu'à présent aucun d'entre eux n'a jamais été condamné à de la prison ferme pour un délit non intentionnel.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.