France

France: sécurité renforcée autour des écoles et lieux de culte

Un soldat français sécurise une école juive à Paris, le 12 janvier 2014.
Un soldat français sécurise une école juive à Paris, le 12 janvier 2014. REUTERS/Gonzalo Fuentes
Texte par : RFI Suivre
7 mn

Après les attentats terroristes de ce début janvier qui ont coûté la vie à 17 personnes, dont la crème des dessinateurs de Charlie Hebdo, le président de la République a décidé de renforcer la sécurité. Au moins 10 000 militaires sont déployés sur le territoire, pour une durée illimitée, particulièrement autour des établissements juifs mais aussi des lieux de culte musulmans. Le dispositif policier a également été renforcé.

Publicité

10 000 militaires et pas moins de 8 000 pour sécuriser les lieux israélites en France. « 10 000 hommes, pour vous donner une image, expliquent le colonel Benoit Brulon conseiller en communication du gouverneur militaire de Paris, c’est beaucoup plus que l’ensemble des forces françaises qui sont déployées sur les théâtres d’opérations extérieures. C’est effectivement un nombre conséquent. »

En treillis et fusil d’assaut en bandoulière, le capitaine Philippe monte la garde devant une école juive de Paris. « Concrètement, témoigne-t-il, on fait de la présence devant les sites, pour rassurer la population. On est équipé suffisamment, on est prêts à agir, et on est entrainés pour ça. Nos consignes, c’est de protéger la population, c’est de la légitime défense. »

Rassurer les parents

La présence des militaires devrait rassurer les parents, si l’on en croit Raphael Atlan, le directeur de l'école : « ce matin, nous avons eu l’amère surprise de constater, au moment de faire l’appel en classe, un absentéisme de 20% des effectifs, explique-t-il. C’est bien au-delà de tout ce que peut représenter toute maladie, dans une école comme la notre, ce qui montre clairement, ce climat de peut dans lequel vivent les parents, et j’espère que par la présence des militaires, nous allons rassurer les parents, et peut-être dissuader les mauvais esprits d’agir en mal contre des établissements comme le notre. C’est la première action à mener. »

Au total, le nombre de soldats mobilisés dans le cadre du plan antiterroriste Vigipirate va être multiplié par dix par rapport à son niveau d'avant les attentats.

Avant même l'attaque de nos lieux de cultes, et même des personnes, on savait qu'on allait [...] subir les conséquences de cet attentat.

Président de l'Observatoire contre l'islamophobie du Conseil français du culte musulman (CFCM)

Ce dispositif sécuritaire renforcé vise également à sécuriser les lieux de culte musulmans, particulièrement visés par des actes islamophobes, depuis l'attentat contre Charlie Hebdo. Tirs de pistolet à grenaille, grenades à plâtre, dégradations de mosquée, explosion dans un kébab, insultes à l'encontre des musulmans : Une cinquantaine d'actes antimusulmans ont ainsi été relevés par le ministère de l'Intérieur, souligne Abdelkader Aouessedj, président de l'Observatoire contre l'islamophobie du Conseil français du culte musulman (CFCM) . « Nous, en tant que musulmans, explique-t-il nous sommes doublement meurtris, explique-t-il. Meurtris par ce qu'il se passe, et en plus, par les conséquences qui en découlent : des attaques, des profanations, des croix aussi, sur certaines mosquées. »


Un dispositif policier également renforcé

En plus de ce dispositif exceptionnel, 4700 policiers et gendarmes ont été déployés pour protéger les 717 écoles et lieux de culte juifs de France.

Dans le quartier du Marais, où la communauté juive est importante, les forces de l'ordre sont présentes à tous les coins de rue - et les élèves et professeurs des écoles juives se sentent, dans leur majorité, protégés. Devant le lycée professionnel « Ecole de travail Ort », lycéens et professeurs, et échangent leurs points de vue.

David, Thomas et Samuel se préparent au bac professionnel à l'école Ort. Les forces de l'ordre postées un peu partout dans le quartier les rassurent.

Reportage

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail