Accéder au contenu principal
France

France: Valls réplique à Sarkozy, la politique reprend ses droits

Le Premier ministe Manuel Valls a sèvèrement répondu aux critiques du président de l'UMP Nicolas Sarkozy, ce 22 janvier 2015.
Le Premier ministe Manuel Valls a sèvèrement répondu aux critiques du président de l'UMP Nicolas Sarkozy, ce 22 janvier 2015. REUTERS/Philippe Wojazer
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Après le choc des attentats meurtriers en France et la mort de 17 personnes, l’union nationale aura duré quinze jours. L'UMP a repris le sentier de la guerre, derrière son chef Nicolas Sarkozy, taclé sèchement par le Premier ministre.

Publicité

Il avait des fourmis dans les jambes c’est Nicolas Sarkozy qui a donc mis fin à l’unité nationale, avec une série de cartons rouges mercredi soir lancés au gouvernement. Le plus important pour le Premier ministre, et sa formule sur l’apartheid en France : « une faute » a dit le président de l’UMP. Réponse tranchante du Premier ministre : « il faut être grand, pas petit ».

Reprise des hostilités politiques droite-gauche, reprise aussi du débat à l'intérieur. La loi Macron sur la croissance est examinée la semaine prochaine à l’Assemblée. Des députés frondeurs préviennent déjà : le texte n’est pas adoptable en l’état. 400 amendements au total ont été déposés, ce qui est rarissime

Même au sein du gouvernement Christiane Taubira a fait entendre sa petite musique hier. La ministre de la Justice a pris ses distances avec la peine d’indignité nationale, quand Matignon se dit favorable « au symbole », c’est en tout cas la formule utilisée. Un député socialiste, très inquiet de la répercussion des attentats sur le climat politique, prévient quand même : « quand la vraie politique politicienne va reprendre ses droits, ça va être trash. »

→ À (RE)LIRE : France: le retour de Sarkozy, première brèche dans l'unité nationale

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.