Accéder au contenu principal
France

Une collecte pour aider l'imprimerie victime des frères Kouachi

Le site de l'imprimerie à Dammartin-en-Goële, lors de l'assaut du GIGN, le vendredi 9 janvier 2015.
Le site de l'imprimerie à Dammartin-en-Goële, lors de l'assaut du GIGN, le vendredi 9 janvier 2015. AFP PHOTO / JOEL SAGET
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Après l'assaut lancé par les forces du GIGN contre les deux jihadistes retranchés dans l'imprimerie de Dammartin-en-Goële, le bilan est lourd. L'entreprise est à l'arrêt. Une collecte a été lancée pour remettre sur pied cette entreprise. Il leur faudrait atteindre la somme de 100 000 euros.

Publicité

Impacts de balles sur la façade, machines d'impression détruites dans leur totalité, mobilier saccagé… Après la tuerie de Charlie Hebdo, les frères Kouachi en cavale s'étaient retranchés dans cette entreprise de Dammartin-en-Goële. L'imprimerie CTD (Création Tendance Découverte) n'a pas résisté à l'assaut lancé par les forces du GIGN.

Pour relancer au plus vite l'activité de cette entreprise, encore à l'arrêt aujourd’hui, l'association des commerçants de la région a eu une idée originale : faire appel à la solidarité de chacun. Pour collecter de l'argent, elle a lancé un appel sur internet. Mise en ligne sur le site de cagnottes leetchi.com, ce fonds a déjà dépassé les 40 000 euros. Un début prometteur et encourageant, mais encore insuffisant pour couvrir tous les frais.

En attendant la suite, à savoir l'assurance qui devrait prendre en charge les coûts des travaux de réparation.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.