France/Terrorisme

France: le ministre de l'Intérieur annonce qu'un attentat a été déjoué

Le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve en train de discuter avec le président Hollande et le Premier ministre Manuel Valls, ce mercredi 22 avril à l'Elysée.
Le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve en train de discuter avec le président Hollande et le Premier ministre Manuel Valls, ce mercredi 22 avril à l'Elysée. REUTERS/Philippe Wojazer TPX IMAGES OF THE DAY

Un homme soupçonné d'être sur le point de commettre un attentat en France a été arrêté dimanche 19 avril, à Paris. L'annonce vient du ministre de l'Intérieur. Selon Bernard Cazeneuve, l'homme projetait « la commission imminente d'un attentat vraisemblablement contre une ou deux églises ». Il est en garde à vue depuis dimanche.

Publicité

A l'intérieur de la voiture de la personne arrêtée, la police a découvert kalachnikovs, armes de poing, gilet par balle, munitions. Dans son appartement, d'autres armes et une série de documents établissent « sans ambiguïté » que l'individu projetait de commettre un attentat contre une ou deux églises. C'est ce que raconte ce mercredi matin Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur.

Les policiers font également le lien entre cet homme et le meurtre d'une jeune femme le week-end dernier en région parisienne. L'ADN du suspect, ainsi que des traces de sang, ont été retrouvés dans la voiture de la victime - Aurélie Châtelain, une jeune femme de 32 ans originaire du nord de la France.

Agé de 24 ans, le suspect est de nationalité algérienne, et vit en France depuis plusieurs années. Il était déjà connu des services de renseignement, notamment pour avoir tenté de rejoindre la Syrie l'an dernier.

L'individu projetait la commission imminente d'un attentat vraisemblablement contre une ou deux églises. Dimanche matin cet attentat a été évité.

Bernard Cazaneuve, ministre de l'Intérieur

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail