France

France: la justice annule la suspension de Jean-Marie Le Pen du FN

Le fondateur du FN Jean-Marie Le Pen au TGI de Nanterre le 12 juin 2015.
Le fondateur du FN Jean-Marie Le Pen au TGI de Nanterre le 12 juin 2015. Reuters/Charles Platiau
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Jean-Marie Le Pen a gagné en justice contre le Front national. Le fondateur du parti d'extrême droite contestait la décision prise par ses dirigeants de le suspendre de ses fonctions de président d'honneur. Le tribunal de grande instance de Nanterre lui a donc donné raison, et Jean-Marie Le Pen peut retrouver son poste. Du moins pour l'instant.

Publicité

C'est une décision inattendue qui donne raison à Jean-Marie Le Pen dans sa querelle avec sa fille Marine. Le 4 mai dernier, le Front national le suspendait de sa fonction de président d'honneur du parti. Une décision qui faisait suite à une nouvelle série de provocations de la part du fondateur du parti, dans lesquelles il défendait notamment la mémoire du maréchal Pétain.

Mais Jean-Marie Le Pen ne comptait pas en rester là. Il a contesté cette décision du bureau exécutif du Front national devant la justice qui vient de lui donner raison. Le parti devra donc le rétablir dans tous les droits attachés à sa qualité d'adhérent et, le cas échéant, à celle de président d'honneur, précise le président du tribunal de grande instance de Nanterre.

Rien ne dit cependant que Jean-Marie Le Pen profite de sa fonction retrouvée très longtemps. Le Front national a annoncé qu'il faisait appel de cette décision. Par ailleurs, le parti est en train de consulter ses adhérents pour changer ses statuts. Une évolution qui supprimera la fonction de président d'honneur, une fonction, qui a été créée sur mesure pour lui, lorsqu'il a laissé les rênes du Front national à sa fille, Marine, en 2011. Le résultat du vote des adhérents sera connu le 10 juillet prochain. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail