France

France: explosion des actes antisémites et antimusulmans

Le supermarché Hyper Cacher, à Paris, le 10 janvier 2015 au lendemain de la prise d'otages meurtrière.
Le supermarché Hyper Cacher, à Paris, le 10 janvier 2015 au lendemain de la prise d'otages meurtrière. REUTERS/Yves Herman
Texte par : RFI Suivre
2 mn

C'est un constat partagé par les juifs et les musulmans de France : les insultes et agressions visant les deux communautés ont très nettement augmenté en 2015. Les actes antisémites ont presque doublé, alors que les actes islamophobes ont presque quadruplé, selon différents observatoires spécialisés.

Publicité

L'Observatoire national contre l'islamophobie y voit la marque des attentats de janvier. Sur les six premiers mois de l'année 2015, l'instance dépendant du Conseil français du culte musulman a recensé 274 actes de haine visant la communauté musulmane, contre 72 sur la même période l'an dernier.

Une hausse particulièrement marquée entre janvier et mars : 81 % de ces actes ont eu lieu au cours du premier trimestre 2015. Des mosquées avaient notamment été profanées ou incendiées à la suite des attaques des frères Kouachi et d'Amedy Coulibaly.

Au sein de la communauté juive, ces mêmes attentats ont entraîné la mort de quatre personnes ; quatre clients du supermarché Hyper Cacher de la porte de Vincennes. Une attaque pointée par le Service de protection de la communauté juive, auteur d'un rapport intitulé « 2015 : l'antisémitisme a encore tué en France ».

Si les actes antisémites ont moins fortement augmenté que les actes ciblant la communauté musulmane, ils sont presque deux fois plus nombreux : il y en a eu 508 sur les six premiers mois de l'année.

Face à cette hausse des actes de haine, le gouvernement français a présenté mi-avril un plan de lutte. Cent millions d'euros seront débloqués au cours des trois prochaines années.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail