Emploi

Le chômage en France en légère diminution en juin

La baisse sensible du chômage enregistrée en juin profite surtout aux jeunes de moins de 25 ans.
La baisse sensible du chômage enregistrée en juin profite surtout aux jeunes de moins de 25 ans. REUTERS/Jean-Paul Pelissier/Files
Texte par : RFI Suivre
4 mn

En France, au mois de juin, toutes catégories confondues, le nombre de demandeurs d'emploi diminue de 0,3% par rapport au mois de mai. Pôle emploi recense 3,55 millions de demandeurs d'emploi sans activité en juin.

Publicité

Est-ce le début d'une accalmie sur le front du chômage ? Au total, le nombre de chômeurs toutes catégories confondues diminue de 0,3% pour s'établir à 5 millions et 397 milles chômeurs.

Le nombre d'inscrits à Pôle emploi n'ayant eu aucune activité en juin, les demandeurs de la catégorie A, celle que les économistes surveillent à la loupe, est stable, 1 300 demandeurs en plus. Le nombre de demandeurs ayant eu une activité réduite, un petit boulot, augmente lui de 0,9%.

C'est une accalmie qui profite aux jeunes de moins de 25 ans. En catégorie A, leur nombre a reculé de 1,1% au mois de juin, en revanche le nombre de demandeurs de 50 ans a encore augmenté, tout comme le nombre des chômeurs longue durée, une augmentation de 0,5% le mois dernier.

Il semblerait que le rebond de croissance enregistré en France depuis le début de l'année produise ses premiers effets sur l'emploi. Le produit intérieur brut français devrait augmenter de 1,2% cette année, c'est le meilleur chiffre de ces trois dernières années. Les déclarations d'embauche sont en hausse, tout comme l'intérim. Si la confiance revient, c'est encore insuffisant pour créer des emplois, et inverser durablement la courbe du chômage, et pour créer des emplois de qualité.

Le temps presse en tout cas. François Hollande a répété le 14 juillet dernier que si le chômage ne reculait pas d'ici à 2017, il ne serait pas candidat à un nouveau mandat.

→ A lire aussi sur le même sujet la revue de presse du jour avec à la Une : Le chômage en France, enfin l’embellie ?

Si vous voulez une franche baisse du chômage il faut à peu près 280 000 créations d'emplois et ça, pour y arriver, il faut plutôt 2,5 à 3% de croissance économique

Eric Heyer

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail