France

France: le gouvernement en vacances, mais pas de vacance du pouvoir

Le président François Hollande, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, Emmanuel Macron et Manuel Valls, sur le perron de l'Elysée après le dernier Conseil des ministres, à l'Elysée le 31 juillet 2015.
Le président François Hollande, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, Emmanuel Macron et Manuel Valls, sur le perron de l'Elysée après le dernier Conseil des ministres, à l'Elysée le 31 juillet 2015. REUTERS/Stephane Mahe
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le gouvernement est en vacances pour un peu moins de trois semaines. La dernière journée de travail avant la trêve estivale vendredi a été studieuse : Conseil des ministres, puis séminaire gouvernemental sur l’Europe et surtout déjà la rentrée. Des vacances donc, mais des ministres toujours mobilisés.

Publicité

Vendredi, ils pressaient le pas sur le gravier de la cour ensoleillée de l’Elysée. Certains ministres ont même dû courir pour attraper leur train, ne pas rater une miette de leurs 18 jours de vacances à 2h30 de Paris maximum et un agenda quotidien transmis directement à Matignon. C’est la consigne. « Certes, il faut que l’équipe gouvernementale prenne le temps du repos. Mais l’exercice de l’Etat, la réforme gouvernementale, l’attente des Français, leur exigence, c’est un travail continu qui nécessite une attention permanente », déclare Manuel Valls.

Et pour certains, la vigilance sera encore maximum pendant les vacances. Risque de canicule pour la ministre de la Santé, Marisol Touraine, crise des éleveurs pour le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, et bien sûr terrorisme et crise des migrants pour le ministre de l’Intérieur. « Le ministre de l’Intérieur est par construction le permanencier de l’Etat. On peut souffler un peu, mais désarmer, jamais », concède Bernard Cazeneuve.

Et puis tout le gouvernement l’a en tête : le chef de l’Etat en pré-campagne surveillera chaque dossier plus que jamais, d’autant plus que François Hollande, tous ses amis et ses ministres le savent, déteste les vacances.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail