Accéder au contenu principal
France

Hollande inaugure le Bougainville, plus gros porte-conteneurs français

Le Bougainville, à quai au port du Havre, le 6 octobre 2015.
Le Bougainville, à quai au port du Havre, le 6 octobre 2015. REUTERS/Philippe Wojazer
Texte par : RFI Suivre
3 mn

François Hollande a inauguré mardi matin au Havre le plus gros porte-conteneurs au monde battant pavillon français. Ce bateau à la pointe de la technologie va transporter jusqu’à 6 millions de tonnes de marchandises partout dans le monde. Le Bougainville est le dernier né de la gamme des porte-conteneurs de la compagnie CMA-CGM, construit par le chantier coréen Samsung Heavy Industries.

Publicité

Il mesure l’équivalent de quatre terrains de football. C’est un énorme navire de près de 400 mètres de long et 54 mètres de large qui en font le plus gros porte-conteneurs au monde battant pavillon français.

Le plus important navire français était jusqu'ici le CMA-CGM Jules Verne, inauguré il y a deux ans à Marseille. « C’était déjà un temps d’avance de lancer le Jules Verne à Marseille et c’est avoir toujours un temps d’avance avec le Bougainville », a commenté le président de la République François Hollande.

Cet impressionnant géant des mers bleu marine peut transporter 18 000 conteneurs. Six millions de tonnes de produits alimentaires, textiles, voitures, matières premières… peuvent être chargés à bord et acheminés partout dans le monde. Un formidable outil sachant qu’aujourd’hui 90 % des marchandises transitent par la mer.

C’est surtout le navire le plus high-tech au monde. Les conteneurs sont équipés d’antennes-relais qui transmettent des informations sur leurs positions, sur les vibrations, sur les chocs éventuels. Il est possible aussi de contrôler à distance la température des conteneurs réfrigérés. « Une technologie qui transforme les conteneurs en objets connectés », a vanté François Hollande.

Le Bougainville, baptisé selon Louis-Antoine de Bougainville, le premier navigateur français à avoir effectué un tour du monde, de 1766 à 1769, a été acheté 130 millions d’euros au Coréen Samsung. Il est aussi à la pointe en matière environnementale. Les émissions de CO2, 37 grammes par kilomètre parcouru, sont trois fois inférieures à celles du groupe il y a dix ans. Ce sont des atouts de taille dans la guerre commerciale qui lie l’armateur à ses puissants rivaux, le Danois Maersk et l'Italo-Suisse MSC.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.