Démographie

France: davantage d'arrivées d'immigrés, mais encore plus de départs

La France continue d'accueillir des immigrés, mais ils sont aussi de plus en plus nombreux à quitter le pays, tout comme les Français.
La France continue d'accueillir des immigrés, mais ils sont aussi de plus en plus nombreux à quitter le pays, tout comme les Français. Getty Images/Maciej Noskowski

La France a gagné 2,6 millions d'habitants en 9 ans et la population s’élève désormais à 65,8 millions, selon une étude de l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) publiée mardi. Parmi ces nouveaux habitants, on compte 400 000 personnes immigrées entre 2006 et 2014. Mais le solde migratoire, c'est-à-dire la différence entre les entrées et les sorties du territoire, est en baisse.

Publicité

En 2006, plus de 190 000 immigrés sont arrivés en France contre 235 000 en 2013. Mais si plus de personnes entrent sur le territoire, elles sont encore plus nombreuses à le quitter. Sur cette période, les départs ont triplé. Et cela entraîne une baisse du solde migratoire. « L’augmentation des sorties d’à peu près 110 000 personnes entre 2006 et 2013 provient à la fois des immigrés et des personnes qui sont nées en France, » commente Marie Reynaud, responsable des études démographiques à l'Insee. 

Résultat, en 2006, le solde migratoire était de 112 000 personnes contre seulement 33 000 en 2013. Mais Marie Reynaud précise : « Le solde migratoire global de 33 000 personnes recouvre des flux migratoires beaucoup plus importants, d’environ 300 000 personnes. Il y a 331 000 personnes qui arrivent et presque 300 000 qui sortent », indique-t-elle.

Parmi les personnes qui sortent, beaucoup sont des immigrés qui retournent dans leur pays ou des étudiants qui partent étudier à l'étranger.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail