Accéder au contenu principal
République Dominicaine / France

«Air cocaïne»: les pilotes français condamnés ont fui Saint-Domingue

Pascal Fauret et le copilote Bruno Odos le 15 août 2015 à Saint-Domingue, après leur condamnation à 20 ans de prison le 14 août.
Pascal Fauret et le copilote Bruno Odos le 15 août 2015 à Saint-Domingue, après leur condamnation à 20 ans de prison le 14 août. AFP PHOTO / ERIKA SANTELICES
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les deux pilotes français condamnés à 20 ans de prison à Saint-Domingue pour trafic de drogue sont rentrés en France le week-end dernier. Les deux hommes avaient pourtant interdiction de quitter le territoire de la République dominicaine. Selon leur avocat, ils ont donc décidé de braver cette interdiction pour tenter de se défendre devant la justice française.

Publicité

Cela fait plusieurs jours que les deux hommes sont arrivés sur le territoire français, mais c'est seulement ce lundi que leurs avocats ont décidé de révéler l'information. Pascal Fauret et Bruno Odos, les deux pilotes de l'affaire dite « Air cocaïne », avaient été laissés en liberté par la justice dominicaine dans l'attente de leur jugement en appel.

Echaudés par leur condamnation à 20 ans de prison en août dernier alors qu'ils continuaient à clamer leur innocence, les deux hommes ont préféré fuir le pays. Selon la chaîne de télévision BFM TV, les deux pilotes auraient bénéficié de l'aide d'anciens militaires et de marins qui les auraient emmenés en bateau jusqu'à une île française des Caraïbes.

Les deux autres Français condamnés toujours à Saint-Domingue

« Pascal Fauret et Bruno Odos sont en France non pas pour fuir la justice, mais pour chercher la justice », déclarait ce lundi soir l'un de leurs avocats. Selon eux, les deux hommes auraient d'ailleurs écrit dès leur arrivée en France à la juge d'instruction en charge du volet français de cette affaire à Marseille.

Lors de leur condamnation en août dernier, le ministère français des Affaires étrangères avait qualifié de très lourde la sentence prononcée par la justice dominicaine. Deux autres Français passagers de l'avion qui transportait la drogue ont été condamnés dans cette affaire. Eux se trouvent toujours sur le territoire dominicain.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.