France

France: exonération des impôts locaux pour les retraités les plus modestes

Le siège du ministère de l’Economie et des Finances à Bercy, à Paris.
Le siège du ministère de l’Economie et des Finances à Bercy, à Paris. (CC)/Wikipédia

En France, le gouvernement va rétablir l'exonération des impôts locaux pour les retraités les plus modestes. L'annonce de cette mesure est le résultat d'une semaine de tractations entre le Parti socialiste et le gouvernement.  

Publicité

Le Premier ministre a annoncé que la hausse des impôts locaux, qui touche l'ensemble des Français, sera neutralisée en faveur des retraités les plus modestes. Ainsi les retraités qui jusqu'à présent ne payaient ni taxe d'habitation, ni taxe foncière, continueront à en être exonérés.

Dès lundi dernier une centaine de députés socialistes s'étaient émus, de retour de leur circonscription, de ce que de nombreux retraités percevant de faibles pensions se voient réclamer, pour la première fois, de 500 à 1000 euros d'impôts locaux.

C'est la conséquence de la suppression en 2008 de l'allégement fiscal consenti aux veuves dont l'effet se fait sentir cette année. Le président du groupe socialiste Bruno le Roux avait demandé au gouvernement de trouver une solution et François Hollande avait promis jeudi que le problème serait réglé.

Voilà qui est fait, Manuel Valls a jugé le sort fait à ces retraités brutal et injuste. Cette décision s'inscrit dans droite ligne du mea culpa du premier ministre vendredi sur la hausse des impôts depuis le début du quinquennat de François Hollande, assurant qu'il ne le referait pas.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail