France

Journée langue française dans les médias audiovisuels

Les bâtiments de France Médias Monde (RFI, France 24, MCD) à Issy-les-Moulineaux.
Les bâtiments de France Médias Monde (RFI, France 24, MCD) à Issy-les-Moulineaux. Anthony Ravera

Promouvoir l'usage et le respect de la langue française dans les médias audiovisuel, voilà l'objectif que défend le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) qui a fait de cette journée du 14 mars celle de la langue française dans les médias audiovisuels. Comme la plupart des médias, RFI et France24 s'associent pleinement à cette journée de sensibilisation. En un mot, veillons à l'élégance et à la richesse de notre parler franc.

Publicité

Le français est divers, comme l'illustre ce spot, pardon ce message, diffusé par l'Organisation internationale de la francophie.

C'est cette diversité que veut promouvoir le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), Olivier Schrameck. « Il ne faut pas considérer la langue comme une chasse gardée. Il faut la considérer comme un espace de vie. Nous souhaitons accueillir les mots nouveaux, faire revivre aussi les mots des siècles passés », vante-t-il.

La diversité c'est bien, mais la richesse, c'est encore mieux, ajoute l'académicien Dany Laferrière, l'un des parrains de cette journée de sensibilisation. « Si l'on fait tout au présent de l'indicatif, si l'on emploie tous les mots qui nous paraissent les plus simples sous prétexte que les gens ne comprennent que les mots simples, à un moment donné, on ne pourra plus penser », prévient-il.

Nous sommes près de 280 millions à partager le français, et en façonnant les habitudes de langage, les médias audiovisuels jouent un rôle primordial dans la préservation de cette langue.

Une composante essentielle du lien sociale est de bien communiquer en français

Olivier Schrameck: «l'audiovisuel est l'école du français»

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail