Accéder au contenu principal
France

France: «Tous unis contre la haine», la campagne antiraciste du gouvernement

Extrait de l'un des six spots télé diffusés à partir de ce dimanche.
Extrait de l'un des six spots télé diffusés à partir de ce dimanche. Capture d'écran
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Pour faire face à la banalisation de la parole raciste et antisémite, la campagne « Tous unis contre la haine » a débuté ce dimanche soir, 20 mars. Cette initiative du service d'information du gouvernement, déjà à l'origine de l'opération « Stop jihadisme », durera toute la semaine. A la télévision, six courts-métrages contre toutes les formes de xénophobie vont être diffusés.

Publicité

« Inspiré de faits réels », annonce la voix off en préambule de ces spots hyper réalistes. Les vidéos ressemblent à celles que l’on trouve sur les réseaux sociaux. On les croirait filmées depuis un immeuble avec un smartphone. A l’écran, des agressions physiques de jeunes juifs, Noirs, ou musulmans, et en fond, ces phrases de comptoir devenu banales : « Moi, tous ces musulmans, ça me fait peur. On en voit partout, c’est dingue », « Si on ne fait rien, dans vingt ans la France sera musulmane ! C’est clair », « Moi, ça me rassure pas. »

La discussion tourne autour de « l’invasion musulmane » ou de la « mainmise des juifs dans les médias ». Mais dans chaque clip, un des personnages interrompt le dérapage raciste : « Non, mais vous êtes sérieux ? Vous y croyez à ce que vous dites ? » Avant une mise en garde : « Le racisme, ça commence par des mots, ça finit par des crachats, des coups, du sang. »

Avec six spots-choc mettant en scène des agressions racistes ou antisémites, le gouvernement de Manuel Valls a donc lancé, depuis hier soir, une campagne #TousUnisContrelaHaine pour dénoncer les préjugés et provoquer une prise de conscience. Un hashtag qui a d'ailleurs trouvé écho sur les réseaux sociaux.

En France, les actes anti musulmans ont triplé en 2015 et cinq agressions à caractère xénophobe sont commises chaque jour.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.