Accéder au contenu principal
France

La communauté chinoise d'Île-de-France crie son ras-le-bol du racisme

Des milliers de membres de la communauté chinoise ont laissé exprimer leur colère dans les rues de Paris contre le racisme dont ils sont victimes.
Des milliers de membres de la communauté chinoise ont laissé exprimer leur colère dans les rues de Paris contre le racisme dont ils sont victimes. FRANCOIS GUILLOT / AFP
Texte par : RFI Suivre
4 mn

Plusieurs milliers de membres de la communauté chinoise ont manifesté à Paris pour réclamer « la sécurité pour tous » et dénoncer le « racisme anti-asiatique », après l'agression mortelle de l'un des leurs, un père de famille de 49 ans, en banlieue parisienne.

Publicité

Une dizaine de milliers de membres de la communauté chinoise en France ont réclamé dimanche à Paris des mesures de protection et dénoncé le « racisme anti-asiatique », après des actes de violences répétés et l'agression mortelle d'un père de famille.

Zang Chaolin, un couturier de 49 ans, est décédé en août après avoir été agressé en Seine-Saint-Denis, au nord de Paris. Trois jeunes, soupçonnés d'avoir voulu voler le sac de son ami, ont été incarcérés mercredi.

Dimanche, le cortège massé Place de la République dans le centre de Paris - 14 000 personnes selon la police, 100 000 selon les organisateurs - a observé une minute de silence pour lui rendre hommage. « Il était venu en France chercher une vie meilleure, la liberté, l'égalité, la fraternité, il a trouvé la violence et l'insécurité. Ces voyous ont détruit notre confiance en la France : faisons entendre notre voix », a lancé en chinois à la tribune un porte-parole de l'association des Chinois résidents en France.

Les préjugés tuent aujourd'hui !

Dans le cortège, beaucoup de jeunes nés en France

Les plaintes pour vol avec violence visant la communauté chinoise ont triplé en un an, passant de 35 à 105, dans la commune d'Aubervilliers, qui abrite au nord de Paris la première plateforme d'import-export textile d'Europe et où travaillent 10 000 personnes originaires de Chine.

(Avec AFP)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.