Accéder au contenu principal
ONG / OGM

Monsanto à La Haye: les ONG organisent un procès factice pour «génocide»

Photo d'illustration. Les manifestants tiennent des pancartes lors d'une marche pour protester contre Monsanto, à Paris le 21 mai 2016.
Photo d'illustration. Les manifestants tiennent des pancartes lors d'une marche pour protester contre Monsanto, à Paris le 21 mai 2016. AFP/JOEL SAGET
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Organisé par des ONG environnementales, un procès factice de Monsanto, la multinationale connue pour ses semences génétiquement modifiées ou encore son désherbant Roundup, se tient à partir de ce vendredi 14 octobre à La Haye aux Pays-Bas. Objectif : juger symboliquement le géant américain accusé d'avoir commercialisé des produits toxiques responsables de milliers de morts à travers le monde.

Publicité

Qu'on ne s'y trompe pas: ce « procès » n'a rien à voir avec la Cour pénale internationale de La Haye. Toutefois, de véritables juristes seront présents afin de décider de la culpabilité ou non de la multinationale. Les chefs d'accusation sont graves : « crime contre l'humanité » et « génocide ».

Pendant trois jours, des experts vont être auditionnés. Des victimes viendront également témoigner. Des hommes et des femmes atteints de maladies graves après avoir été au contact de produits Monsanto.

« Uniquement à charge contre Monsanto »

« C’est une organisation qui vise simplement à accumuler une série d’allégations purement à charge et uniquement à charge contre Monsanto et ses activités », scande Yann Fichet directeur des affaires institutionnelles de Monsanto en France.

« Ils détournent complètement l’attention du public des discussions qui sont essentielles pour nous comme des discussions sur l’alimentation, l’agriculture et sur la nécessité de produire plus en agriculture dans le monde. Nous continuerons à répondre aux questions qui nous sont posées, mais dans des enceintes qui sont beaucoup plus équilibrées et ouvertes au vrai débat », conclu le directeur.

La firme américaine n'est pas représentée lors de ce « procès ». Les juges du « Tribunal international Monsanto » rendront leur avis en décembre.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.