France

Fillon: une équipe de campagne pléthorique à l'assaut de la présidentielle

Pour amorcer sa campagne en vue de la présidentielle de mai prochain, le candidat Fillon s'est entouré d'une équipe de 123 personnes.
Pour amorcer sa campagne en vue de la présidentielle de mai prochain, le candidat Fillon s'est entouré d'une équipe de 123 personnes. REUTERS/Stephane Mahe
Texte par : RFI Suivre
2 mn

L'équipe de campagne de François Fillon a été dévoilée le jeudi 15 décembre, avec un mot d'ordre : le rassemblement. Toutes les écuries de la droite qui se sont affrontées lors de la primaire y sont représentées. Au total, pour l'instant, ce sont 123 postes qui ont été créés autour du candidat à la présidentielle.

Publicité

C'est une véritable armée mexicaine qui va entourer François Fillon. Son directeur de campagne a dû trouver une place pour tout le monde. Plus dur que la composition d'une équipe de foot, il a fallu gérer les susceptibilités sans oublier personne, des juppéistes en passant par Jean-Frédéric Poisson et les centristes.

Patrick Stéfanini l'assure, il n'y aucune rancœur chez les vaincus de la primaire, pas même chez les sarkozystes :  « Il faut quand même couper le cou à ce canard. Je constate que Gérald Darmanin a été nommé secrétaire général adjoint des Républicains et qu’il figure en bonne place dans cet organigramme. Et je constate que par ailleurs, une série de personnalités politiques, qui avaient apporté un soutien très actif à Nicolas Sarkozy durant sa campagne, je pense par exemple à François Baroin, figurent en bonne place dans l’équipe des conseillers politiques. »

Noyau dur

Entre les conseillers politiques, les conseillers stratégiques et les différents pôles de compétence, difficile de s'y retrouver. Et c'est évidemment un noyau dur composé de six personnes qui va être le moteur de cette grosse machine.

Après le cafouillage autour du programme santé de François Fillon, Patrick Stéfanini promet une « actualisation » du projet au mois de janvier. Une « actualisation », mais pas une « révision », précise-t-il.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail