France

France: sur la côte atlantique, 85 dauphins échoués en moins d’une semaine

Des employés de l'observatoire Pelagis mesurent les dauphins morts retrouvés sur les plages de Charentes-Maritimes, le 5 février 2017.
Des employés de l'observatoire Pelagis mesurent les dauphins morts retrouvés sur les plages de Charentes-Maritimes, le 5 février 2017. Xavier LEOTY / AFP

Depuis une semaine, 85 carcasses de dauphins ont été découvertes sur les plages de Vendée et de Charente-Maritime. Ces échouages sont inhabituels, et pourtant, le phénomène est bien connu des spécialistes depuis de nombreuses années.

Publicité

Ce sont les tempêtes de ces derniers jours qui ont poussé les carcasses des dauphins sur le littoral. Des autopsies vont être réalisées pour comprendre les causes exactes de leur mort même si d'après les spécialistes, le doute n'est pas vraiment permis.

Selon Willy Dabin, ingénieur à l'observatoire Pélagis de La Rochelle, en charge de la Conservation des mammifères et des oiseaux marins, « les échouages se produisent tous les ans sur les plages du littoral qui proviennent en grande majorité des activités de pêche, et particulièrement entre janvier et mars, période durant laquelle les dauphins sont davantage exposés aux menaces, naturelles et humaines, car ils nagent plus près des côtes. »

Aucune solution efficace

Les animaux ont été retrouvés avec des marques de filets, et de cerclage qui témoignent bien de l’origine de leur décès : la pêche. La loi oblige pourtant les professionnels à signaler les dauphins pris dans les filets, mais ils sont très peu nombreux à le faire.

L’observatoire Pélagis évoque des programmes d’observation des pêches qui restent toutefois insuffisants. Il insiste aussi sur la nécessité de déplacer les zones et périodes de pêches en fonction des migrations de ces mammifères marins.

Des statistiques récentes évoquent les chiffres de 1000 à 2000 dauphins morts d'étouffement dans les filets chaque année. Un véritable problème environnemental auquel pour l'instant aucune solution efficace n'a été apportée.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail