France

Un proche de Marine Le Pen mis en examen pour abus de biens sociaux

Frédéric Chatillon.
Frédéric Chatillon. Capture d'écran
Texte par : RFI Suivre
2 mn

A chaque jour son affaire en France, en cette période de pré-campagne présidentielle. Vendredi, l’information judiciaire visant la famille Fillon. Samedi, une mise en examen dans le camp Le Pen. Frédéric Chatillon, prestataire de services pour le FN, considéré comme un proche de Marine Le Pen, a été mis en examen.

Publicité

Frédéric Chatillon, c’est l'un des grands communicants du Front national. Via sa société Riwal, il se retrouve pris dans la tourmente du financement des campagnes électorales du FN lors des municipales et européennes de 2014, et lors des départementales en 2015.

Il y a deux semaines, selon le quotidien Le Monde et l'Agence France-Presse, il a été mis en examen pour abus de biens sociaux, dans le cadre d’une enquête du parquet ouverte en octobre dernier.

Frédéric Chatillon, un dur de l'extrême droite, ancien chef du mouvement étudiant GUD, aurait accordé un crédit au Front national, via sa société de communication. Ce qui est interdit.

De quoi charger la barque de l'intéressé, déjà devant la justice avec des responsables du FN dans le cadre du financement d’une troisième campagne électorale, celle des législatives de 2012.

De quoi également éclabousser Marine Le Pen. En tête des intentions de vote pour le premier tour de la présidentielle dans deux mois, elle doit déjà faire face aux accusations d’emplois fictifs d’assistants au sein du Parlement européen. A ce sujet, elle a refusé, comme c'est son droit, de répondre à une convocation des enquêteurs.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail