Accéder au contenu principal
France/Présidentielle

Présidentielle 2017: ce que l'on sait du piratage de En Marche!

Des responsables de En Marche! se sont fait pirater plusieurs milliers de documents en lien avec la campagne d'Emmanuel Macron.
Des responsables de En Marche! se sont fait pirater plusieurs milliers de documents en lien avec la campagne d'Emmanuel Macron. Oliver Nicolaas Ponder / EyeEm
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Depuis vendredi 5 mai, la Brigade d’enquêtes sur les fraudes aux technologies de l’information mène des investigations concernant la diffusion sur internet, à quelques heures du deuxième tour de la présidentielle française, de milliers de documents internes de l’équipe d’Emmanuel Macron. Ces documents, à l’authenticité parfois douteuse, et présentés comme «Macron Leaks», étaient accompagnés de faux grossiers. Selon le mouvement En Marche!, il s’agissait là d’une tentative de peser sur le vote.

Publicité

Pour le moment, on ignore qui est à l’origine de la cyber-attaque contre Emmanuel Macron et son mouvement. Les premiers documents piratés ont été publiés sur le forum anglophone 4Chan, où se réunissent des sympathisants de l’extrême droite américaine.

Plusieurs comptes Twitter des soutiens du président Donald Trump ont ensuite relayé les fichiers, ainsi que le site Disobedient Media, celui qui avait déjà propagé des rumeurs sur le supposé compte bancaire d’Emmanuel Macron aux Bahamas.

L’information a également été publiée par WikiLeaks et finalement reprise par le Front national, quelques minutes avant la fin de la campagne officielle. Si à ce stade de l’enquête, il n’est pas possible de dire qui est derrière cette évidente tentative d’influencer le processus électoral en France, les méthodes utilisées ressemblent fortement, selon les experts, aux piratages informatiques subis par le Parti démocrate en 2016, avant l’élection présidentielle américaine. Le Parti avait été piraté et ses mails internes publiés par WikiLeaks. Cette opération a ensuite été attribuée par les Etats-Unis à la Russie.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.