France

Législatives: 19,24% de participation à midi, en baisse par rapport à 2012

Un homme vote lors des élections législatives françaises à Carhaix-Plouguer, ce 11 juin 2017.
Un homme vote lors des élections législatives françaises à Carhaix-Plouguer, ce 11 juin 2017. AFP/Fred Tanneau

En France, ce dimanche 11 juin, 47 millions d'électeurs sont appelés à choisir leur 577 députés parmi près de 8 000 candidats. Un chiffre record. Avec l'affaiblissement des partis traditionnels, les nouveaux venus en politique et l'interdiction du cumul des mandats, c'est une Assemblée profondément renouvelée qui devrait sortir des urnes.

Publicité

En 2012, lors du premier tour, 21,06 % des électeurs français s'étaient déplacés, à la mi-journée, pour glisser un bulletin dans l'urne. Ce dimanche , ils n'étaient que 19,24 %.

Cette baisse confirme la tendance qui se dessine depuis de nombreuses années, maintenant. En 2007, toujours lors du premier tour, 22,56 % des électeurs inscrits s'étaient déplacés à la même heure.

Participation en baisse par rapport à la présidentielle

Des législatives qui mobilisent aussi traditionnellement moins que le scrutin présidentiel. Le 23 avril dernier, la participation était de 28,54 % à midi.

Or plus l’abstention sera importante, plus il y aura besoin de second tour dans de nombreuses circonscriptions.

En effet, pour être élu dès le premier tour, un candidat doit recevoir plus de 50 % des voix, mais aussi le soutien d'au moins 25 % des électeurs inscrits.

Pour se qualifier pour le second tour, il faut obtenir les voix d'au moins 12,5% des électeurs inscrits dans sa circonscription.

Macron a voté au Touquet

La plupart des personnalités ont effectué leur devoir électoral dans la matinée, dont le président Emmanuel Macron au Touquet (Pas-de-Calais), entouré d'une foule de curieux.

L'ancien chef de l'Etat François Hollande, tel un citoyen ordinaire, a voté dans son fief corrézien de Tulle. Le Premier ministre Edouard Philippe avait tôt accompli son devoir électoral dans sa ville du Havre, via une machine électronique à voter.

L'ex-prétendante FN à l'Elysée et candidate dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais, Marine Le Pen, a glissé son bulletin à Hénin-Beaumont, où elle avait échoué à quelques centaines de voix en 2012 à obtenir un siège au Palais Bourbon.

Les bureaux de vote ont ouvert à 8h (6h TU) et fermeront à 18h (voire 20h dans les grandes villes).

→ A (RE)LIRE : Législatives 2017 en France: un renouvellement de l’Assemblée déjà acté

Richard Ben Hayem s'est déplacé, lui-aussi, ce dimanche matin. Mais il le reconnait : ce n'est pas avec beaucoup d'enthousiasme...

Dans un bureau de vote du sud de Paris

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail