France / Industrie

GM&S: les salariés attendent une offre ferme de GMD

Alain Martineau, le dirigeant de GMD, seul repreneur en lice, était jeudi à La Souterraine pour tenter de convaincre les salariés de l'intérêt de son projet pour le site.
Alain Martineau, le dirigeant de GMD, seul repreneur en lice, était jeudi à La Souterraine pour tenter de convaincre les salariés de l'intérêt de son projet pour le site. PASCAL LACHENAUD / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

C’est une journée décisive pour GM&S, sous-traitant automobile de la Creuse en liquidation judiciaire. Le tribunal de commerce de Poitiers devrait statuer dans l'après-midi sur l'offre d'une reprise partielle par l'emboutisseur GMD, seul repreneur en lice. Une décision qui aurait dû tomber lundi dernier, mais le tribunal l'avait repoussé d'une semaine à la demande de GMD. Les salariés attendent à présent une offre ferme de sa part.

Publicité

Les négociations de ces dernières semaines ont permis de lever les conditions suspensives auxquelles GMD liait son offre. L'emboutisseur voulait, notamment, des garanties de commandes de la part de PSA et de Renault, les principaux clients de l'équipementier GM&S. C'est chose faite.

Autres questions en suspens : les investissements pour pérenniser le site et surtout son rachat.

Soucieux d'obtenir la plus large adhésion à son projet de reprise, Alain Martineau, le PDG de GMD, a fait le déplacement sur le site de La Souterraine. Une visite destinée à défendre son offre qui ne concerne pourtant que 120 emplois sur 277.

L'échange a été tendu. Mais certains salariés sont sortis de la réunion plutôt rassurés. GMD veut racheter les murs de l'usine en liquidation pour un million d'euros. « On ne débourse pas un million pour s'en aller six mois plus tard », ont-ils déclaré, estimant que « c'est positif pour ceux qui restent ».

D'autres salariés rejettent l'offre de GMD et rappellent la promesse de l'Etat qu'aucun ouvrier ne serait laissé de côté. La CGT reste, quant à elle, mobilisée. La partie est loin d'être finie.

► Relire : GM&S: le tribunal donne un nouveau délai à l’offre de reprise

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail